Natalia Zvereva
Steffi Graf et Natalia Zvereva en 1988 | AFP

Z comme Zvereva

Publié le , modifié le

Quoi de plus humiliant que de se faire battre 6-0, 6-0 en tennis ? C’est la mésaventure qui est arrivé à Natalia (Natasha) Zvereva en finale de l’édition 1988 des Internationaux de France qui plus est. La joueuse soviétique n’avait pas résisté à la pression infligée par la tenante du titre Steffi Graf, intraitable.

Elle venait d’avoir 17 ans et amorçait une carrière qu’on pressentait prometteuse. Championne du monde junior en 1987, la Biélorusse a subi ce premier dimanche de juin sur la terre battue de Roland une correction. Angoissée comme jamais, Zvereva n’a inscrit que 13 petits points lors de cette finale dominée de la tête et des épaules par la numéro 1 mondiale allemande. La partie n’a duré que 34 minutes.

Compatissante, Graf a bien tenté de donner un jeu à sa rivale à 6-0, 5-0 en jouant des balles hautes et molles mais Zvereva n’a même pas pu en profiter, paralysée par l’enjeu. Elle ne retrouvera jamais une autre occasion de remporter un Grand Chelem en simple mais réalisera une carrière honnête avec 4 succès sur le circuit et surtout 80 victoires en double, associée à Gigi Fernandez. Steffi Graf, de son côté, remportera 22 Majeurs dont 6 Roland-Garros…