Serena Williams
La N.1 mondiale Serena Williams | AFP - THOMAS COEX

Williams : Veni, Vidi, Vinci

Publié le , modifié le

1, 3, 2, 4, ce n'est pas le quarté dans le désordre mais le nombre de jeux concédés par Serena Williams lors de ses quatre premiers matches à Roland-Garros. Dimanche, l'Américaine n'a pas faible contre l'Italienne Roberta Vinci. Un succès 6-1, 6-3 qui propulse la N.1 mondial en quarts de finale contre la Russe Svetlana Kuznetsova.

La blessure de l’an dernier n’est pas encore refermée (élimination au 1er tour par Razzano, ndlr) mais la cicatrice prend forme. A grands coups de bandes blanches, Serena Williams recouvre la santé. L’Américaine n’a pas attendu une année pour soigner ses plaies. Depuis la reprise de la saison, Serena Williams a disputé huit tournois et en a remporté cinq. Un taux de réussite exceptionnel qui fait d’elle la patronne du circuit WTA. Malgré l’intérim des Wozniacki, Azarenka ou encore Jankovic, l’Américaine est la seule joueuse à perdurer au sommet depuis de longues années. Depuis 1999, elle a remporté 15 titres du Grand Chelem, ce qui fait d’elle la 6e femme de l’ère Open derrière Court (24), Graf (22), Moody (19), Navratilova (18) et Evert (18).

Une heure par tour

A Paris, la cadette des Williams court après un deuxième succès. Sa dernière victoire remonte à 2002 ! Onze ans plus tard, elle semble la mieux armée pour ajouter une nouvelle ligne à son palmarès. Depuis son entrée en lice, Williams enchaîne les matches expéditifs. Des matches qui n’excèdent pas 1h10. Le plus long, c’était dimanche contre l’Italienne Roberta Vinci, tête de série N.15. Serena a davantage lutté que pendant ses trois premiers tours mais elle a mieux négocié les points importants. Grâce à son mental et son grand service, l’Américaine est difficile à bouger. Vinci n’a d’ailleurs obtenu qu’une balle de break mais sans réussite. Malgré l’ampleur du score, la N.1 mondiale n’a pas réussi son meilleur match (32 coups gagnants et 21 fautes directes).  C‘est peut-être le seul espoir de ses rivales qui s’échinent contre des adversaires de calibre inférieur. Au prochain tour, Kuznetsova peut donc s’inquiéter de son sort. Si Serena joue à son niveau, elle aura du mal à s’en sortir.

"Je ne veux surtout pas m'arrêter en quarts de finale, cela va me permettre d'acquérir de la  confiance, assure Williams.  Il faut que je continue sur le fait d'être encore une fois ici en quarts de finale. Face à Kuznetsova, ce sera un bon match.  La dernière fois que nous nous sommes  rencontrées ici, c'est elle qui a gagné. Elle va revenir en confiance, elle n'a rien à perdre, tout à gagner, et en même temps elle veut bien faire, elle a déjà gagné le tournoi par le passé. Ce ne sera donc pas un match facile pour moi." Pas facile non plus pour la Russe...

Vidéo: la balle de match et la réaction de Serena Williams après sa victoire

Voir la video