Bradley Wiggins
Bradley Wiggins (Sky) sur le Tour de France 2012 | AFP - PASCAL PAVANI

Wiggins sceptique sur ses chances de gagner encore une fois le Tour de France

Publié le , modifié le

Le Britannique Bradley Wiggins, qui renouera avec la compétition au Tour de Pologne, du 27 juillet au 3 août, a admis qu'il ne serait sans doute plus prêt à faire les sacrifices nécessaires pour gagner une deuxième fois le Tour de France.

Wiggins, 33 ans, n'a plus couru depuis son abandon du Giro le 17 mai  dernier. Il a renoncé à défendre son titre dans le prochain Tour qui partira le  29 juin de Porto-Vecchio (Corse du Sud). L'équipe Sky a annoncé vendredi que le Londonien reprendrait au Tour de  Pologne et qu'il courrait le Tour de Grande-Bretagne (15 au 22 septembre) avant  les Championnats du monde prévus fin septembre à Florence (Italie) où il visera  le titre du contre-la-montre. Dans une interview au Guardian, le champion olympique du contre-la-montre  s'est montré sceptique sur ses chances de renouveler à l'avenir son succès de  2012. "J'ai gagné le Tour, ce qui était le but. Je l'ai atteint. Si je suis  honnête, je ne pense pas que je suis prêt à faire les mêmes sacrifices que  l'année dernière, avec ma famille et tout ce qui suit", a déclaré Wiggins au  quotidien britannique.

Wiggins adoube Froome

"Gagner le Tour était quelque chose d'énorme pour moi, un objectif que j'ai  poursuivi pendant quatre ans, a-t-il ajouté. Pour être honnête, j'ignore si je  veux passer par tout cela encore une fois. Il y a d'autres choses que je  voudrais essayer de faire". Wiggins a évoqué son dauphin de l'an passé, le Britannique Chris Froome,  qui lui succède en tant que leader de l'équipe Sky et favori du Tour: "Il  semble être là pour quelques années et pour gagner peut-être plusieurs Tours." "La sélection s'est faite naturellement cette année, entre ses performances  et les miennes. Il mérite d'être le leader de l'équipe et, s'il gagne le Tour,  ça se poursuivra l'année prochaine. Je peux vivre avec ça", a ajouté Wiggins à  propos de sa cohabitation parfois compliquée depuis un an avec Froome.

L'Anglais, qui ne compte aucun succès personnel en 2013, est revenu aussi sur la période précédant le Giro: "Je ne suis pas allé suivre le stage  d'altitude parce que je voulais être avec ma famille. Les enfants ont grandi et  j'aime regarder (mon fils) Ben jouer au rugby ou à autre chose." En difficulté dès la première semaine du Tour d'Italie, Wiggins a abandonné  la course au matin de la 13e étape à cause d'une infection pulmonaire et d'un  début d'inflammation au genou gauche.

AFP