Bradley Wiggins et Simon Gerrans (SKY) Dauphiné 2011
Bradley Wiggins en compagnie de son coéquipier Simon Gerrans | AFP - PASCAL PAVANI

Wiggins en mode leader

Publié le , modifié le

Comme on pouvait s'y attendre après sa victoire sur le Critérium du Dauphiné, le Britannique Bradley Wiggins endossera le rôle de leader de la formation Sky pour le Tour 2011. Le manager David Brailsford a notamment choisi de lui associer le Norvégien Edvald Boasson Hagen et l'Espagnol Juan Antonio Flecha. Le jeune Geraint Thomas, 10e du Tour des Flandres 2011, sera également du voyage.

Les années se suivent et se ressemblent. Comme en 2010, Bradley Wiggins a hérité du statut de leader de la formation britannique pour la Grande Boucle 2011.Sa 3e place sur Paris-Nice en mars dernier mais surtout sa victoire sur le Dauphiné ont largement pesé dans la balance. Champion de Grande-Bretagne du contre-la-montre en titre, Wiggins sera épaulé, en sprint, par le duo Edvald Boasson Hagen et Ben Swif. Si le premier ne s'est illustré cette saison que sur le Tour d'Oman (2e), le second peut se targuer d'avoir obtenu de bons résultats : victoires d'étapes sur le Tour Down Under, le Tour de Castille-et-Leon et les Tours de Romandie et de Californie. 

En montagne, Wiggins pourra compter sur Rigoberto Uran et Christian Knees. Le Colombien, transfuge de la Caisse d'Epargne, a bien marché cette année sur le Tour de Catalogne et Liège-Bastogne-Liège où il s'est hissé en 5e position. En revanche, le champion d'Allemagne sur route, s'est lui montré plutôt discret cette saison.

Sans surprise, David Brailsford a également fait appel à l'expérimenté Juan Antonio Flecha. L'Espagnol, qui s'apprête à disputer son 9e Tour de France, a montré le maillot à deux reprises cette saison : sur le Circuit Het Nieuwsblad (2e) et sur Paris-Roubaix (9e). Le Britannique Geraint Thomas n'a pas non plus usurpé sa place sur la Grande Boucle après sa 10e place sur le Tour des Flandres en avril dernier.

Enfin, Xabier Zandio et Simon Gerrans (3e de l'Amstel Gold Race 2011) ont été désignés pour compléter la sélection.

On notera l'absence du Suédois Thomas Lovkvist qui, en dehors de sa 10e place sur Tirreno-Adriatico, a été plutôt décevant depuis le début de la saison. Michael Rogers, victime d'une mononucléose, a pour sa part déclaré forfait.

Isabelle Trancoën