Volley : Premier titre pour Chaumont

Publié le , modifié le

Chaumont a remporté le premier titre de son histoire en surclassant Toulouse 3 sets à 0 (25-16, 25-21, 27-25) en finale du Championnat de France messieurs de volley-ball, dans une chaude ambiance samedi à Paris.

Chaumont a remporté le premier titre de sa jeune histoire en surclassant Toulouse 3 sets à 0 (25-16, 25-21, 27-25) en finale du Championnat de France messieurs de volley-ball, dans une chaude ambiance samedi à Paris. Premier à l'issue de la saison régulière puis finaliste de la Coupe Challenge, la troisième Coupe d'Europe, cette saison, le club de la Haute-Marne confirme sa montée en puissance et franchit du même coup un palier. L'équipe entraînée par le technicien italien Silvano Prandi grimpe au sommet en France cinq ans seulement après son accession parmi l'élite. C'est une véritable consécration pour le CVB 52, fondé il y a 21 ans, dans une ville de quelque 22.000 âmes.

Coriace au block et en défense, Chaumont a aussi fait des dégâts en attaque en s'appuyant sur son jeune pointu Stephen Boyer (21 ans). Appelé pour la première fois en Bleu pour préparer le tournoi de qualification au Championnat du monde (fin mai à Lyon), l'attaquant réunionnais (13 points) a mis en grande difficulté la défense de Toulouse, pas attendu à un tel niveau lors des play-offs.

Sixième de la saison régulière, les "Spacers" avaient créé la surprise lors des quarts de finale en écartant Tours (3e), lauréat de quatre Championnats d'affilée de 2012 à 2015. Avec les efforts du libéro Nicolas Rossard et l'apport de l'attaquant Bran Van den Dries, ils avaient confirmé face à Nice en demi-finales. Mais samedi, malgré un très bon match de leur pointu belge (16 points), ils n'étaient tout simplement pas assez forts pour stopper la furia chaumontaises.

Après un premier set facilement dominé par le CVB 52, les Toulousains ont opposé davantage de résistance, menant même (8-6). Mais Chaumont, plus solide au block, a fait rebasculer la partie en sa faveur. Même lorsqu'elle était au coude à coude, l'équipe de la Haute-Marne dégageait davantage de supériorité. Elle s'offrait son premier titre sur sa troisième balle de match après un smash au-delà des lignes de Toulouse.

AFP