Volley : les Bleus prennent leur revanche sur la Serbie au TQO

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Earvin Ngapeth
Earvin Ngapeth | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Malgré les nombreuses absences, l’équipe de France a remporté ce dimanche son premier match dans le tournoi de qualification olympique (TQO), qui se déroule à Berlin. Les Bleus se sont imposés (25-21, 25-21, 25-22) face à la Serbie - championne d’Europe en titre - et prennent provisoirement la tête de leur groupe, où figurent également les Pays-Bas et la Bulgarie.

Les Bleus avaient quitté les Serbes sur une note amère, douloureuse. En septembre dernier, les hommes de Slobodan Kovac s’imposaient (2-3) face à ceux de Laurent Tillie dans un Bercy plein comme un œuf, en demi-finale de l’Euro. Quatre mois plus tard et cette élimination digérée, les coéquipiers d’Earvin Ngapeth ont pris leur revanche en ouverture du tournoi de qualification olympique (3-0).  

à voir aussi Volley : Kévin Tillie complète la liste des Bleus pour le TQO Volley : Kévin Tillie complète la liste des Bleus pour le TQO

"Il va falloir gagner un deuxième Euro pour se qualifier. Le challenge sur le premier tour est déjà très compliqué avant même de penser à la suite" avouait le sélectionneur de Laurent Tillie, interrogé sur la formule complexe du TQO dans les colonnes de l’Equipe. Il faut dire que la mission des tricolores à Berlin s’avère des plus complexes : seul le vainqueur du tournoi décrochera son ticket qualificatif pour Tokyo et le tirage au sort n’a pas gâté les coéquipiers de Kevin Le Roux, avec une poule extrêmement relevée.

Et pour ne rien arranger, les Bleus sont arrivés en Allemagne avec une cascade de forfaits, ceux de Stephen Boyer, Thibault Rossard et Trevor Clévenot en pole. Mais il en fallait plus pour décourager les champions d’Europe 2015, qui ont infligé une véritable rouste aux Serbes.

Jean Patry sur un nuage

Dominateurs grâce à un Jean Patry exceptionnel – auteur de 22 points et meilleur marqueur de la rencontre – les tricolores ont remporté le premier set 25-21. Ils ont ensuite pu s’appuyer sur les très bons services de Yacine Louati pour combler un retard de 6 points en début de seconde manche. Earvin Ngapeth a enchaîné les attaques décisives au filet (14 points sur l’ensemble du match) pour offrir le break à l’équipe de France (25-21).

Benjamin Toniutti a apporté sa pierre à l'édifice dans le troisième set tandis que du haut de ses 23 ans, Jean Patry affichait une sérénité déconcertante pour sa première compétition en tant que titulaire. Le joueur de Latina a parfaitement pallier le forfait de Boyer et les Bleus doivent en partie leur victoire à son incroyable performance. Les hommes de Laurent Tillie ont été bousculés en fin de troisième manche mais ont ponctué leur récital 25-22. 

Ils prennent provisoirement la tête de leur groupe avant d'affronter la Bulgarie lundi et les Pays-Bas mercredi. Il faudra remporter le tournoi pour décrocher une nouvelle qualification olympique, quatre ans après 2016. Cela ne sera pas chose aisée puisque figurent dans l'autre groupe des équipes difficiles à manœuvrer, notamment l'Allemagne et la Slovénie.