Racing Club de Cannes
Le Racing Club de Cannes champion d'Europe de volley le 17 mars 2002 | BEP/NICE MATIN

Volley - Ça s'est passé un 17 mars : Le RC Cannes devient la première équipe féminine française championne d'Europe

Publié le , modifié le

Club le plus titré du sport tricolore, le Racing Club de Cannes est devenu le 17 mars 2002 la première équipe féminine française à remporter une coupe d’Europe. À Istanbul en Turquie, les volleyeuses cannoises avaient dominé à la surprise générale les Italiennes de Bergame (3 sets à 1).

C’est histoire d’une équipe avec à sa tête une présidente ambitieuse, Anny Courtade, mais qui n’était pas du tout destinée à prendre les rênes d’une équipe de volley. Un sport dont la dirigeante d'un hypermarché "ne connaissait rien", confiait-elle à l’époque au Monde. Pourtant, c’est bien elle qui a construit une équipe redoutable, faisant main basse sur le championnat de France avec 20 titres sous sa présidence. Mais le Graal arrive le 17 mars 2002, un soir dans un gymnase d'Istanbul. Les joueuses du RC Cannes remportent le Final Four de la Ligue européenne des clubs champions face aux grandes favorites de Bergame, déjà sacrées quatre fois lors des cinq dernières éditions. 

"Elles devaient donner tout ce qu'elles avaient dans leurs tripes."

En finale, tout a souri ou presque aux Cannoises qui n’ont pas frémi un instant face aux stars italiennes. Moins de talent certes, mais l’esprit d’équipe, lui, a porté la première équipe française féminine sur le toit de l’Europe. « Je leur avais dit dans les vestiaires, avant le match, qu'elles devaient donner tout ce qu'elles avaient dans leurs tripes », avouait après le triomphe la présidente du RCC.

Un message qui a été pris au pied de la lettre au moment où tout aurait pu basculer du mauvais coté du filet. Car après avoir remporté les deux premiers sets, les coéquipières de l’emblématique joueuse tricolore Victoria Ravva auraient pu lâcher prise en laissant échapper la troisième manche. Mais en resserrant les rangs, elles ont terminé le travail pour ensuite exulter à l’issue d’un quatrième set remporté 25-18. 

Anny Courtade et Victoria Ravva
Anny Courtade et Victoria Ravva © BEP/NICE MATIN

Avec ce titre, Anny Courtade a remporté plusieurs autres batailles. En 10 ans, elle a transformé le RCC en lui apportant une manne financière importante. Du club modeste avec 700 000 francs dans ses caisses dans les années 90, le RC Cannes est devenu un cador au budget qui dépassait le million d’euros en 2002. Présidente jusqu’en 2016, elle a surtout réussi à faire exister un club qui s’entraînait dans la salle de sport d’un lycée avant d’enfin obtenir sa propre structure. Mme Courtade a tout simplement fait naître un club et a sorti de l’ombre le volley féminin. 

Au soir de cette victoire historique, Cannes s’est alors positionné au centre des attentions du sport français. Au plus grand bonheur de Victoria Ravva : "Cela fait tellement d'années que je voulais ce titre...", s’enthousiasmait la meilleure joueuse du tournoi après la victoire. Arrivée à 19 ans sur la Croisette, elle ne pensait peut-être pas passer toute sa carrière au Racing à l'époque. Mais encore moins aller décrocher un nouveau titre européen une deuxième année consécutive.