Tours volley
Les joueurs de Tours | AFP - MIGUEL MEDINA

Tours s'offre une nouvelle Coupe

Publié le , modifié le

Les volleyeurs de Tours ont remporté la Coupe de France pour la septième fois en onze ans grâce à leur victoire 3 à 1 (29-27, 25-22, 20-25, 25-22) sur Toulouse en finale samedi à Paris Coubertin.

Après l'intermède rennais la saison dernière qui s'était imposé contre Beauvais, le club tourangeau a retrouvé son bien. Trois fois vainqueur entre 2009 et 2011, il a appris de ses erreurs pour éviter le même sort face à  Toulouse, l'invité-surprise 2013, malgré un gros passage à vide au troisième  set, pour s'imposer grâce à leur réalisme et un David Konecny exceptionnel. Le pointu tchèque, déjà énorme pendant tout le match, a été juste  extraordinaire en fin de match en réussissant une série sept points de suite,  dont quatre aces, pour assommer des Toulousains valeureux. Tours a eu très peur lorsque les Spacers ont mené 10-3 et encore 17-13 dans  le quatrième set avant que Konecny n'entame son festival, conclu sur deux  dernières attaques surpuissantes sur les deux derniers points.

Et maintenant, le doublé?

Maintien en Ligue A assuré depuis une semaine, Toulouse, qui n'avait rien à  perdre, a mené dans chaque set, au point même de se procurer cinq balles de  premier set, dont trois consécutives à 24-21 dans le premier. Mais Tours a été plus solide dans les moments importants, fort de son  expérience et grâce à son joueur d'exception, Konecny, déjà décisif lors de la  dernière finale du Championnat de France. Avec cette septième victoire en onze ans, le TVB a confirmé qu'il était le  grand spécialiste de la Coupe de France et aussi le grand favori pour réussir  le doublé, tout comme les filles de Cannes. Cela passe déjà par une victoire dès la semaine prochaine en quarts de  finale de la Ligue A face à Rennes dans un duel qui sent bon la revanche.

AFP