Volley Ball prétexte
Volley Ball prétexte | AFP - BULENT KILIC

Sursis pour les Françaises

Publié le , modifié le

L'équipe de France dames a obtenu sa place pour les barrages de l'Euro, en signant sa première victoire face à l'Ukraine 3 sets à 0 (26-24, 25-14, 25-15) lors de son 3e match du 1er tour à lundi Belgrade. Contrairement aux lacunes qu'elles avaient montrées contre la Serbie puis contre l'Allemagne, elles ont cette fois soigner leur service pour l'emporter et se rassurer avant de rencontrer la République Tchèque.

Elles n'y croyaient sans doute pas après avoir pris l'eau face aux Allemandes, même si dans leur entourage, on affirmait garder les quarts de finale comme objectif.  Mais après deux défaites, les Françaises ont redressé la tête en remportant logiquement leur première victoire du tournoi contre une modeste équipe ukrainienne privée en plus de sa meilleure joueuse, Maryna Marchenko, blessée.

Crispées en début de matches, elles ont dû sauver une balle de premier set avant de se libérer complètement grâce à leur qualité de service qui a fait merveille face à la très faible réception ukrainienne (15 aces!). Elles en ensuite trouvé des ressources mentales, dans une rencontre où, contrairement à ce qui s'était passé lors de leurs deux précédentes sorties, elles ont cette fois fait valoir davantage d'expérience pour s'en sortir et s'octroyer un sursis dans cet Euro.   

Elles se retrouvent ainsi dans la même situation que l'équipe de France masculine qui avait passé cet écueil avant de céder en quarts de finale face à la Serbie, futur championne d'Europe, il y a dix jours en Autriche.Les filles de Fabrice Vial retrouveront mercredi, toujours au Pionir de Belgrade, la République tchèque dans ce match de barrage aux airs de huitième de finale pour tenter de s'offrir un quart contre la Pologne.
En assurant leur présence dans le Top 12 européen, les Bleues font déjà mieux qu'en 2009 (14e) et vont désormais essayer de faire au moins aussi bien qu'en 2007 (8e) ce qui passe par une victoire mercredi sur les Tchèques.La République tchèque, du haut de son 21e rang mondial, partira favorite face à la France, 42e. Mais les deux équipes sont d'un niveau assez proche et si les Bleues s'étaient inclinées à deux reprises (3-1 et 3-2) l'année dernière en qualifications, ce fut serré à chaque fois.