Earvin Ngapeth
L'attaquant de l'Equipe de France Earvin Ngapeth et son sélectionneur Laurent Tillie | JULIEN CROSNIER / DPPI MEDIA

Préparation au TQO: La France commence par un revers sec face à la Belgique

Publié le , modifié le

L'équipe de France de volley-ball s'est lourdement inclinée face à la Belgique en préparation du Tournoi de qualification olympique (TQO), à Tours. Les Bleus ont chuté sur le score net et sans appel de trois sets à zéro (25-23, 25-22 et 25-18) face aux Belges. La "Team Yavbou" qui débutera son TQO (à Berlin) par une rencontre décisive face aux champions olympiques russes va devoir se remobiliser après une année 2015 éreintante.

Les 16 Français, en rassemblement à Tours depuis samedi dernier, ont commis  trop de fautes en réception et au service pour espérer inquiéter des Belges  très performants au bloc. Malgré quelques étincelles (des attaques de la star Earvin Ngapeth et  d'Antonin Rouzier), le collectif tricolore semblait manquer encore de cohésion  et d'efficacité. Les Français s'envoleront pour l'Allemagne vendredi en fin de journée après  avoir passé les fêtes de la Saint-Sylvestre en famille et un dernier  entraînement dans l'après-midi. Le vainqueur du TQO de Berlin obtiendra son ticket olympique pour les Jeux  de Rio alors que les deuxième et troisième disputeront un dernier tournoi  intercontinental de qualification au Japon, en juin 2016. Dans son groupe de qualifications, la France affrontera la Bulgarie,  qu'elle avait battue en demi-finales de l'Euro, la Russie, championne olympique  en titre, et la Finlande. Dans l'autre groupe, l'Allemagne, pays-hôte, sera aux  prises avec la Belgique, la Pologne, championne du monde, et la Serbie. 

La France, également victorieuse de la Ligue mondiale, doit affronter une  nouvelle fois la Belgique, mercredi après-midi. Mais la rencontre sera disputée  à huis-clos selon un format qui n'a pas encore été arrêté par les entraîneurs  des deux pays.

AFP