Les Bleus s'offrent les Etats-Unis et peuvent rêver

Les Bleus s'offrent les Etats-Unis et peuvent rêver

Publié le , modifié le

Encore un exploit pour l'équipe de France au Championnat du monde en Pologne. Après un premier set hésitant, les Bleus ont surclassé les Etats-Unis, dernier vainqueurs de la Ligue mondiale. Les hommes de Laurent Tillie s'imposent en quatre sets (19-25, 25-17, 25-15, 25-21) et font un grand pas vers la première place du groupe D. Les Bleus sont d'ores et déjà pour le 2e tour et ont encore un match de poule à jouer dimanche face à la Belgique.

Un simple retard à l'allumage et après ce fût le feu d'artifice. En manque d'agressivité au début du match, la France a payé au prix fort sa fébrilité. Friable en défense, elle a plié sous les attaques nourries d'Anderson. N.1 dans le dos et sur le terrain, il a torpillé les Bleus sur son côté (19-25). Piquée au vif, la France a parfaitement rebondi, laissant les USA sur place. Toniutti a sonné la révolte avec des blocs de haute volée et des passes parfaitement maîtrisées (10-5). Avec un Ngapeth retrouvé, ce sont les Bleus qui dynamitaient le match à leur tour avec un set enlevé sur un rythme d'enfer (25-17). Et ils ne s'arrêtaient pas là !

Après la pause, le troisième set virait à la correction. les Français  continuaient de joueur sur du velours face à des Américains médusés et incapables de trouver des solutions. L'écart se creusait grâce à Kévin Le Roux (10-5). Il montait même à +9  (20-11) sur un service puissant du central de Plaisance. Abasourdis, les USA ne réussissaient pas à inverser la tendance. Malgré la bonne rentrée du central de Tours David Smith et le travail  d'Anderson, les Américains ne parvenaient pas à inquiéter des Français pressés d'en finir. La partie allait définitivement tourner à l'avantage des Bleus après un point de Le Roux à la suite d'un sauvetage de Rouzier (13-12). Les Français  creusaient ensuite l'écart pour ne plus être rejoints.

Avec ce succès, le troisième en quatre matches, les Bleus sont en passe de sortir premier du groupe de la mort. Ils semblent surtout avoir franchi un cap au point de croire à un podium. Mais la route est encore longue avec trois phases de poules avant d'atteindre le dernier carré. L'autre bonne nouvelle, ce sont ces points pris face aux gros qui compteront dès le 2e tour.

Réaction

Laurent Tillie, sélectionneur de l'équipe de  France: "Nous avons haussé notre niveau de jeu mentalement. Tous les joueurs  jouent à un niveau au-delà de leurs attentes. C'est le travail entrepris depuis  plusieurs mois qui paie. Lors de ce match, les Américains ont d'abord très bien  joué alors que de notre côté, les consignes au niveau du bloc et dans nos  placements n'étaient pas respectées. Ensuite, on a modifié les choses et notre  défense, surtout, a été incroyable. Il n'y a pas un joueur à ressortir en  particulier. C'est l'ensemble du collectif qui a été excellent. Quand l'un fait  des aces, l'autre est capable de ramener des ballons incroyables... Maintenant,  il nous reste un match du premier tour. Nous le jouerons à fond pour le gagner,  avec le même état d'esprit."

Xavier Richard @littletwitman