Volley prétexte main ballon
- | AFP

Les Français y sont presque

Publié le , modifié le

Les volleyeurs français ont pratiquement validé leur qualification à l'Euro 2013 en surclassant l'Espagne 3 sets à 0 (25-22, 25-21, 25-19), vendredi à Jelgava, en Lettonie. Avec ce quatrième succès en quatre matches, il suffit aux joueurs de Laurent Tillie de battre soit la modeste Hongrie samedi, soit la Lettonie dimanche, pour atteindre l'Euro au Danemark et en Pologne (20-29 septembre 2013).

Sauf accident, la qualification devrait être acquise dès samedi devant les Hongrois qu'ils avaient écrasés 25-20, 25-15, 25-16 lors du premier tournoi de qualification la semaine dernière à Szeged, en Hongrie. Surtout si les Bleus continuent sur l'élan de leur belle prestation face à l'Espagne, dominée de bout en bout malgré les absences d'Earvin Ngapeth, dos bloqué, et de Kévin Le Roux, victime d'une contracture à une cuisse.

Laurent Tillie a du coup intégré dans son six de départ Samuele Tuia et Gérald Hardy-Dessources, deuxième meilleur marqueur des Bleus, alors que Jean-Philippe Sol a suppléé José Trèfle, blessé au mollet au deuxième set. "On a un collectif fort et c'est toute l'équipe qui gagne. Ce soir, les garçons ont réalisé un gros travail de service-block-défense. C'est une marche de plus, il en reste une encore. Demain, il faudra gagner, c'est tout", a commenté Laurent Tillie qui n'a toujours pas perdu un match officiel avec les Bleus depuis sa prise de fonction cet été.

AFP