Volley Philippe Blain
Philippe Blain, entraîneur de l'équipe de France de volley | AFP - Pedro Villela

Les Bleus commencent bien

Publié le , modifié le

L'équipe de France de volley -ball messieurs s'est imposée vendredi contre l'Egypte 3 sets à 1 (25-22, 18-25, 25-15, 25-21), pour la première des trois rencontres du tournoi de qualification olympique qui se déroule à Sofia. Avec cette victoire, les Bleus ont franchi le premier obstacle dans leur quête du billet pour les JO de Londres cet été, qui passera par une victoire contre la Bulgarie samedi.

Après une  entame de rencontre parfaite (5-1), les coéquipiers de Pierre Pujol, ont vu les Egyptiens revenir et prendre brièvement les commandes dans le premier set (13-12). Le collectif français, plus solide, s'est progressivement détaché, notamment grâce à Earvin Ngapeth, pour remporter la première manche 25-22  Profitant d'un gros temps faible des Français, les Égyptiens, grâce à la puissance de leur pointu Mohamed Badawy, ont rapidement pris les devants au score (8-4) en seconde manche, pour finalement infliger un 25-18 aux Français et égaliser à un set partout.

Le jeu brouillon affiché par les Bleus en deuxième manche a laissé place à un mécanisme bien mieux huilé aux troisième et quatrième sets, conclus 25-15 et 25-21, grâce à un contre plus percutant et un Earvin Ngapeth, 21 ans, qui s'affirme comme le pilier de cette équipe. Contre une équipe mieux placée au classement mondial (11e contre 21e pour les Bleus), les Français ont assuré l'essentiel, prendre les points de la victoire et lancer parfaitement leur compétition.

 La deuxième marche pour la course à la qualification se présente face à eux samedi avec la Bulgarie. En conflit depuis la mi-mai avec la Fédération bulgare, les hommes du sélectionneur Radostin Stoïtchev pourront compter sur le soutien des 12.500 spectateurs de l'Armeec Arena. Pour s'en sortir, les Bleus devront se montrer un peu plus concentrés sur leur objectif, et plus efficaces afin de commettre moins de fautes que lors de cette rencontre (63 fautes d'équipe). Il faudra surtout retenir le visage affiché en fin de match bien mieux maîtrisée.  Une victoire samedi face à la Bulgarie permettrait aux Français d'avoir un pied et demi à Londres, l'opposition dimanche contre le Pakistan (43e équipe mondiale) devant alors relever d'une formalité.

Déclarations

Philippe Blain (entraîneur de l'équipe de France): "On a fait ce qu'il fallait, prendre les trois points. Je savais que c'était le premier et que ça allait être compliqué, on avait de la tension et pas beaucoup de certitudes. "Ce qui est plutôt bien, c'est que toute cette tension est sortieLe bon match qu'il faudra sortir, c'est demain. Il va falloir être meilleur en service et en réception. (Sur la rencontre contre la Bulgarie samedi) On sait ce qu'il faut faire, on sait qu'on aura une équipe en face de nous physiquement énorme, qui a récupéré tous ses joueurs, mais qui sort d'une défaite dans une qualification importante pour elle. C'est le visage que l'on va montrer qui sera avant tout déterminant. Demain, il y aura des larmes, de joie ou de tristesse, mais il y en aura"...

Earvin NGapeth: "On pense à ce match depuis un mois, on y est, on va faire le max. On travaille dur pour ça. J'espère que demain, on va être prêt à sortir les dents, je pense que la pression sera plus sur les adversaires que sur nous. On en a tellement parlé de ce match-là, qu'il est peut-être plus facile à jouer nerveusement que le match de ce soir"