Volley prétexte main ballon
- | AFP

Le bon coup de Cannes ?

Publié le , modifié le

La deuxième journée de Ligue des Champions se dispute mercredi et jeudi, sur tous les terrains européens. Côté français, Cannes et Tours rencontreront respectivement le CSKA Sofia (mercredi, 18h30) et Fenerbahce (jeudi, 20h). Si Cannes doit impérativement s'imposer pour ne pas hypothéquer ses chances, les Tourangeaux auront le droit à l'erreur grâce à leur succès en première journée.

CSKA Sofia (BUL) - Cannes :

Dans le groupe A, l'équation est simple pour les Cannois. Dominés lors de la première journée par le Zenit Kazan, le leader du championnat de France a montré ses limites pour s'incliner en trois manches. Une demi-surprise seulement, face au champion de Russie, l'un des grands favori de la compétition. Il faudra réagir rapidement pour que l'épopée européenne ne tourne pas court. Le déplacement sur le terrain des Bulgares du CSKA Sofia sera un match plus à leur portée, face à une équipe qui s'est elle aussi inclinée lors de la première journée face aux Allemands de Generali Haching. Si les Cannois restent modestes quant à leurs capacités, déléguant le rôle de favori du championnat aux grosses écuries que sont Paris ou Tours, les vice-champions de France 2010 ne peuvent plus cacher leurs ambitions.

Tours – Fenerbahce (TUR) :

Défaits contre Sète en Ligue A sur leur parquet, alors qu'ils y étaient invincibles depuis un an et demi, les Tourangeaux doivent se ressaisir jeudi, en recevant Fenerbahce. Si le championnat hexagonal leur a fait connaître une désillusion, tout va bien en revanche pour les Champions de France en Ldc où ils se sont imposés la semaine passée contre Belgorod, trois sets à deux. Mais le prochain rendez-vous dans le groupe E sera tout autre pour les joueurs d'Eric N'Gapeth, jeudi en accueillant les Turcs de Fenerbahce.
Une victoire serait de bon ton pour s'extirper des phases de poules et pourquoi pas revivre la belle aventure de 2005, année du sacre des Tourangeaux sur la scène européenne. Mais la réception de la formation turque, toujours coriace, ne sera pas simple. D'autant plus que les joueurs d'Istanbul, qui se sont inclinés lors de la première journée face au Sisley Treviso doivent impérativement engranger des points.