Volley prétexte main ballon
- | AFP

La France sauve sa peau

Publié le , modifié le

Vainqueurs 3-2 en Chine (25-21, 25-22, 22-25, 23-25, 16-14), les Bleus passeront l'été au chaud. En effet, avec cette précieuse victoire, ils se sont épargnés la passage par la case barrages de la Ligue mondiale. Les Français, sur la lancée de leur belle victoire 3-2 dimanche à Belgrade face à la Serbie, ont pris leur revanche sur les Chinois qui s'étaient imposés (3-1) lors du deuxième match disputé à La Réunion le 19 juin dernier.

Les joueurs de Philippe Blain ont commencé pied au plancher, remportant assez facilement les deux premières manches (25-21 puis 25-22) grâce notamment à un bon Jean-Stéphane Tolar, qui remplaçait Gérald Hardy-Dessources dans l'équipe de départ.Puis, ils ont de nouveau montré leur irrégularité en se déconcentrant, ce qui a permis à la Chine de revenir au score après avoir remporté les troisième et quatrième sets (25-22 et 25-23) malgré le retour d'Earvin N'Gapeth, blessé à la cheville gauche le 27 juin contre l'Italie. Dans le tie-break, les Français ont rapidement pris les devants grâce à deux contres successifs de N'Gapeth (5-2), avant de laisser revenir la Chine, qui passait même devant (11-12). Finalement, un contre du capitaine Oliver Kieffer a inversé la tendance (13-12), puis une attaque d'Antonin Rouzier et un nouveau contre du petit passeur Benjamin Toniutti (1,83 m) ont fait pencher la balance du côté tricolore (16-14). La France, assurée de se maintenir dans l'élite mondiale, terminera sa Ligue mondiale samedi avec une deuxième rencontre face à la Chine, toujours à Wuhan.