Antonin Rouzier France Volley 102010
Le Français Antonin Rouzier | AFP - MUSTAFA OZER

La France qualifiée aux dépens de l'Italie

Publié le , modifié le

La France s'est qualifiée pour la 2e phase de l'Euro-2011 messieurs de volley, où elle rencontrera mercredi la Turquie en barrage, en battant l'Italie 3 sets à 2 (26-28, 22-25, 25-17, 25-21, 15-11), lundi à Innsbruck.

Les Bleus, vice-champions d'Europe en titre, avaient besoin de remporter au  moins un set pour éviter la 4e place, synonyme d'élimination. Une fois que ce  fut fait, et que l'Italie eut assuré la première place, le match a viré à la  rencontre amicale, les Français se montrant plus concernés pour s'imposer au  tie-break. Ils finissent donc à la 2e place et devancent la Finlande, 3e. La Belgique,  corrigée un peu plus tôt par la Finlande (3-0), est éliminée. Ce succès, pas forcément très significatif, apportera du baume au coeur des  Français, après un début d'Euro très difficile, marqué par la défaite  calamiteuse face à la Belgique (1-3) dimanche. La Turquie, qu'elle retrouvera mercredi (20H10) en barrage à Vienne, est a  priori un adversaire largement à sa portée, qu'elle avait battu (3-2) en amical  au Tournoi de France en s'étant déconcentrée après le gain des deux premiers  sets. Mais si elle entend ensuite faire tomber la Serbie, médaillée de bronze au  Mondial-2010, en quarts de finale, la France devra montrer un autre visage en  réception que depuis le début du tournoi.

Les réactions :

Nicolas Maréchal (réceptionneur-attaquant de l'équipe de France): "On était  un peu stressé, parce qu'on savait qu'il fallait gagner au minimum un set. Dès  que ça a été fait, on a joué avec le sourire, on a joué point par point, on  s'est éclaté. Maintenant, il faut se mettre à fond sur les Turcs. On les  connaît, on sait à quoi s'attendre. L'objectif c'est d'atteindre les quarts de  finale. On est obligé de gagner ce match et on va le gagner."
Philippe Blain (entraîneur de l'équipe de France): "C'est bien d'être  second et surtout de l'être avec deux victoires. On a encore deux ou trois  relances qu'on ne gère pas bien, une faute de filet qui arrive au mauvais  moment, de petits détails qui nous empêchent de conclure les actions. On a  retrouvé un jeu plutôt intéressant en balles rapides, par le centre, c'est  plutôt positif. On sait que contre les Italiens, il faut plutôt passer par le  centre. José (Trèfle), dans ce secteur-là, il peut vraiment amener. Il n'a pas  apporté que dans ce secteur-là. Il n'a fait aucune faute au service et il a été  très présent au contre. Les Turcs, on n'en a pas un très bon souvenir. (Au  Tournoi de France) on avait très bien débuté, puis on s'était compliqué la vie.  J'espère que ça va encore une fois nous servir de leçon et qu'on va préparer  très sérieusement ce match-là pour jouer un quart de finale. Il va falloir les  jouer très sérieusement."
Pierre Pujol (passeur de l'équipe de France): "Essayons d'abord de gagner  mercredi contre les Turcs. On a galéré au Tournoi de France contre eux. On  n'est plus qu'à une marche de notre objectif qui est les quarts. Et en quarts  on ira jouer les Serbes, si on obtient le droit d'aller les jouer. On se  connaît assez maintenant. On l'a payé contre les Belges. Prenons le soin de  bien étudier les Turcs et après on aura le temps de penser à la suite."

AFP