Volley Ball prétexte
Volley Ball prétexte | AFP - BULENT KILIC

Cannes tombe lourdement devant Kazan

Publié le , modifié le

Les volleyeurs de Cannes sont lourdement tombés dans leur salle mardi en ouverture de la première journée Ligue des Champions. Les Cannois ont été débordés par les Russes de Kazan, vainqueurs de l'épreuve en 2008, qui se sont imposés aisément 3 sets à 0 (25-22, 25-20, 25-21).

Emmenés par ses redoutables Américains Ball et Priddie, et le meilleur attaquant du championnat du monde Maxim Mikhailov,  les Russes ont fait des ravages sur la Côte d'Azur. Les Cannois ont retrouvé à leurs dépens Vladimir Alekno, entraîneur du Zenit, qui était passé par la Croisette en tant que joueur entre 1994 et 1996. Grâce à leur efficacité au service et au block, les joueurs de Kazan ont balayé en 1h20 de jeu une équipe de Cannes dominée physiquement qui n'a pas longtemps pu faire illusion. Ils ont fait valoir leur organisation collective et leur puissance. D'autant que cet adversaire redoutable arrivait sans doute un peu tôt pour les Azuréens qui sont encore dans une phase de rodage et de construction où il leur manque peut-être de vitesse d'exécution. Les  hommes de Laurent Tillie, invaincus en championnat avec quatre succès, ont été pris de vitesse et ont surtout manqué de surface physique et de taille pour s'opposer aux Russes, qui font déjà figure de favoris pour au moins atteindre le Final Four..