Romain Vadeleux
Romain Vadeleux | AFP-Sorlin

Bons débuts des volleyeurs tricolores

Publié le , modifié le

La France a débuté de la meilleure des manières l'Euro-2011 de volley. Les vice-champions d'Europe en titre ont eu raison de la Finlande 3 sets à 1 (25-14, 17-25, 31-29, 28-26), lors de la première journée qui se disputait ce samedi à Innsbruck. Le prochain rendez-vous des Français est prévu face à la Belgique, dimanche à 15h.

L'air de l'Autriche semble bien réussir à nos volleyeurs, même si cette victoire n'a pas été si simple. Face aux Finlandais, 10es de la Ligue mondiale 2011, les hommes de Philippe Blain se sont montrés inconstants. Les armes offensives des Français ont fait néanmoins penché la balance, grâce notamment aux serveurs Anthonin Rouzier et Samuele Tuia. "On est rentré tambour-battant dans ce match", a déclaré Jean-François Exiga. "On jouait à un niveau très élevé. On en a tous  été surpris. On a un peu baissé de régime au deuxième set. Ce qui est bien  c'est que dans les moments importants, le mental a fait la différence. C'est  positif pour la suite de la compétition. On a confiance en nous. On a une  équipe qui joue avec beaucoup de coeur. On avait vraiment envie de bien faire", a indiqué le libéro.

Profitant sans doute du soutien de leurs supporteurs venus en nombre, les Finlandais sont parvenus à remettre les pendules à l'heure en empochant la deuxième manche, enchaînant la bagatelle de 8 contres dans ce seul et même set. Les deux équipes sentaient que la troisième manche serait sans doute décisive psychologiquement, et c'est finalement la France qui a pris le dessus en variant un peu plus son jeu. La messe était dite, et les Finlandais perdaient pied dans la quatrième manche remportée par les Français. Après six balles de match, un contre d'Earvin Ngapeth libérait l'équipe de France qui pouvait savourer ce premier succès dans la compétition.

Pour Gérald Hardy-Dessources, ce succès "est de bon augure pour la suite. Après le premier set, on savait qu'ils  allaient se réveiller. On a montré nos ressources. Les fins de set difficiles, c'est un peu notre marque de fabrique. On a quand même montré une belle sérénité", a estimé le central de l'équipe de France. "En début de préparation, on aurait perdu ce match. On a confiance les  uns dans les autres. On a le même objectif, aller le plus loin possible. Ca  passait par une victoire aujourd'hui. Il y a eu des moments difficiles, mais on  a fait preuve de notre solidarité", a-t-il conclu.

Romain Bonte