Antoine Albeau
Antoine Albeau | .

Windsurf: insatiable Albeau

Publié le , modifié le

A 41 ans, le Français Antoine Albeau a remporté le 21e titre mondial de funboard de sa carrière, devenant ainsi l'un des sportifs les plus titrés, toutes disciplines confondues. Après avoir effectué une remontée spectaculaire lors de l'étape du Pegasus-PWA d'Alaçati (Turquie), il a dominé la dernière épreuve à Sylt (Allemagne) pour assurer sa victoire finale.

Le Rochelais est décidément insatiable. Même lorsque les éléments sont contre lui, il parvient à se sortir d'affaire. Il a remporté haut la main trois des quatre épreuves comptant pour ce championnat du monde, et obtenu -son plus mauvais résultat - une deuxième place. C'est dire que sa régularité sur tous les parcours et dans toutes les conditions, lui permet de prendre le meilleur, grâce aussi sans doute à son expérience qui l'aide à ne pas s'affoler notamment lorsqu'il n'est pas forcément dans le coup lors des premières manches. Ainsi, il maîtrise parfaitement les conditions de vent, qu'elles soient favorables, comme en Turquie dans l'écrin d'Alaçati, ou plutôt molles comme ce fut le cas à Sylt. 

Après une saison un peu plus disputée l'année dernière, Albeau s'est remis totalement en selle cette année, sans jamais être inquiété pour le titre mondial. « C’est une super bonne saison. C’est dommage que l’on n'ait eu que quatre épreuves mais je suis super content. Je pense que, arrivé dans l dernière, et vu comment les choses se sont passées, je ne pouvais pas perdre le titre mais je suis content de l'avoir remportée. Malgré son âge, le multiple champion du monde n'est pas rassasié ."Ll’année prochaine, je repars pour une saison. » Il aura sans doute encore un rôle à jouer dans cette compétition. Ne serait-ce que celui de "moteur" pour l'équipe de France qui voit pointer d'autres champions à l'horizon, à l'image de Julien Quentel ou Cyril Moussilmani respectivement 3e et 4e du championnat du monde.

Christian Grégoire