Antoine Albeau
Antoine Albeau continue de régner sur sa discipline | FF Voile

Windsurf : 22e titre mondial pour le Français Antoine Albeau!

Publié le , modifié le

Antoine Albeau (42 ans) est bel et bien invincible : dimanche, le Français a conquis à Nouéma un 22e titre de champion du monde de windsurf. Le podium est 100% tricolore (Albeau, Moussilmani, Mortefon)!

Albeau était dos au mur avant de se rendre à Nouméa, car son cadet marseillais, Cyril Moussilmani, le devançait alors de 17 points. Mais le colosse (100 kilos) a refait son retard sur son rival en prenant la 2e place de l'ultime étape du Championnat. "Le vent a été un peu capricieux en direction et en force mais j'avais pris une très grosse voile et ça a payé, a-t-il réagi. On a eu une super finale avec Cyril, c'est vraiment extra". 

Il est le windsurfeur des années 2000

La Nouvelle-Calédonie n'avait plus accueilli d'étape du circuit mondial de windsurf depuis 20 ans : Albeau était alors déjà là, et dominait déjà... "J'avais participé il y a vingt ans à la dernière étape de la Coupe du monde à Nouméa et j'avais dû me placer dans les quinze premiers, se souvient-il. Aujourd'hui, je suis ravi de gagner le titre mondial ici".

"Tonio", digne successeur des Robby Naish ou autre Bjorn Dunkerbeck, a commencé la planche à voile à l'âge de 5 ans, à l'île de Ré. Depuis, il a été dix fois champion de France et 22 fois champion du monde dans différentes disciplines de la planche à voile. Sacré six fois marin français de l'année, Albeau pratique toutes les spécialités de windsurf: vitesse, vagues, slalom et freestyle. Il est aussi le véliplanchiste le plus rapide du monde, depuis 2012, avec un record porté à 52,05 noeuds soit 96,4 km/h. Il est aussi le recordman des traversées Guadeloupe-Martinique et de la Manche. 

Delphine Cousin sacrée chez les femmes

Tout le clan français a brillé à Nouméa : chez les femmes, Delphine Cousin a remporté le titre mondial de windsurf/slalom pour la deuxième année consécutive, devançant au général sa compatriote, Valérie Ghibaudo, 2e, et la Turque Lena Erdil, 3e.