François Gabart
François Gabart heureux à son arrivée à New York | AFP - DON EMMERT

François Gabart pulvérise le record du monde en solitaire en 42 jours 16 heures

Publié le , modifié le

François Gabart (Macif) a fini ce dimanche, son tour du monde en solitaire en un temps record de 42 jours 16 heures 40 minutes 35 secondes, soit 6 jours et 10 h de mieux que le précédent record détenu par Thomas Coville. Le marin français de 34 ans, qui tentait le record pour la première fois, a franchi la ligne virtuelle entre l'île d'Ouessant (ouest de la France) et le cap Lizard (sud de l'Irlande), à 02h45. Il est le 7e marin a boucler un tour du monde à la voile en solitaire, en multicoque.

Inimaginable il y a un an ! Et pourtant, le navigateur François Gabart (Macif) a réussi dimanche un prodigieux exploit à sa toute première tentative en pulvérisant le record du tour du monde en solitaire en 42 jours. A 34 ans, le marin français a mis une raclée de 6 jours et 10 heures au record établi par Thomas Coville (Sodebo Ultim') le 25 décembre 2016, ce qui était alors une performance extraordinaire (8 jours de moins que le précédent record).

C'est à 02h45 heure française (01H45 GMT) qu'il a coupé la ligne virtuelle entre l'île d'Ouessant (ouest de la France) et le cap Lizard (sud de l'Angleterre) pour arrêter le compteur à 42 j 16 h 40 min. Quelques minutes plus tard, le skipper a envoyé une vidéo, en mode selfie, pour partager le moment où il a franchi, seul, la ligne.

Parti le 4 novembre, Gabart a réussi un coup de maître. À bord de son bateau nouvelle génération, un maxi-trimaran (30 m de long et 21 m de large, catégorie Ultim) mis à l'eau à l'été 2015, il a filé sur les mers du globe à des vitesses hallucinantes (35 noeuds soit 65 km/h) qu'il a régulièrement tenues. Mieux, il n'a connu aucun pépin, a été guidé par un routage excellent et a bénéficié de très bons enchaînements météo, pour ce qui n'a été que son 2e tour du monde, et le premier en multicoques.

Le roi des premières

"François surfe sur la vague d'avoir été le premier Ultim nouveau et d'avoir été dans le bon timing. C'est un stratège incroyable. Il avait déjà fait ça sur le Vendée Globe", souligne à l'AFP Coville, qui avait battu le record à sa 5e tentative et après l'avoir chassé pendant 10 ans et avec un bateau beaucoup plus ancien. Gabart avait en effet enlevé en 2013 la course mythique autour du monde en monocoque, le Vendée Globe, à sa première participation.

Prochain objectif : la course des Ultim

Avant Gabart, aucun des trois marins ayant réalisé un record du tour du monde en solitaire sans escale - Francis Joyon en 2004 et 2008, la Britannique Ellen MacArthur en 2005 et Coville en 2016 - n'avait remporté de course autour du monde. Les records, qui ne sont pas sa tasse de thé, c'est a priori fini pour Gabart. Il va mettre son bateau en chantier pendant quelques mois afin de le faire évoluer pour le rendre encore plus performant, avec en ligne de mire la première course autour du monde des Ultim. Départ le 29 décembre 2019 à Brest.

Réaction

François Gabart :
"Je viens de couper la ligne d'arrivée, c'est assez fou, c'est assez irréel, je suis un peu abasourdi. Je suis resté là tout à l'heure sans bouger tellement je ne savais plus trop quoi faire. Je suis dans le noir, il y a des cargos, des bateaux de pêche autour de moi, c'est assez bizarre comme ambiance et en même temps c'est assez extraordinaire. Je ne sais pas si je réalise vraiment ce qu'il est en train de se passer, je sais juste qu'il y a un chrono qui est juste génial. Je suis fier et heureux d'avoir fait ce joli voyage autour de la planète."

francetv sport @francetvsport