Vendée Globe : Jérémie Beyou repart ce mardi des Sables d'Olonne

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Jérémie Beyou
Jérémie Beyou lors de son retour aux Sables d'Olonne samedi 14 novembre. | Baptiste Roman / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le skipper de Charal Jérémie Beyou a annoncé ce lundi qu'il reprendrait la mer demain, mardi 17 novembre, quelques jours seulement après son retour aux Sables d'Olonne pour réparer de multiples avaries. Il devrait repartir dans l'après-midi de Port Olonn, neuf jours après le départ du Vendée Globe.

Jérémie Beyou (Charal) était revenu samedi aux Sables d'Olonne, le moral dans les chaussettes et sans savoir encore s'il pourrait, ou plutôt s'il voulait, repartir en mer après avoir réparé de multiples avaries. Ce lundi, le skipper de Charal a annoncé officiellement qu'il reprendrait la mer ce mardi 15 novembre, neuf jours après le départ du Vendée Globe. "Grâce au travail accompli, le bateau sera prêt demain matin", a-t-il déclaré.

Jérémie Beyou avait décidé de faire demi-tour mercredi dernier après avoir percuté un objet flottant non-identifié (ofni). Le safran et la barre d'écoute mais aussi les girouettes et la grand-voile avaient été endommagés. Trois jours plus tard, samedi 14 novembre, le skipper était enfin arrivé aux Sables d'Olonne pour effectuer les réparations nécessaires. "Si on est capable de repartir, effectivement, on prendra le départ. C’est évidemment l’objectif", avait-il glissé après avoir amarré son bateau.

Ce lundi après-midi, lors d'une conférence de presse, Beyou a annoncé que le bateau était prêt à reprendre la mer. "Une vingtaine de personnes s'est rassemblée pour les réparations", précisait le Breton qui devrait quitter Port Olona "entre 15h et 15h30 demain".

à voir aussi Vendée Globe : Jérémie Beyou (Charal) fait demi-tour, Armel Tripon (L'Occitane en Provence) reprend sa route Vendée Globe : Jérémie Beyou (Charal) fait demi-tour, Armel Tripon (L'Occitane en Provence) reprend sa route

Favori au départ du Vendée Globe au même titre qu'Alex Thomson (Hugo Boss), désormais leader de la course, Jérémie Beyou ne se fait pas d'illusion pour son deuxième départ. "Quand tu te prends un peu tout sur la tête comme ça, tu te dis qu’il faut prendre les événements les uns après les autres. On verra ce qu'il se passe en mer, je préfère ne pas me fixer d’objectif", avouait-il en conférence de presse. "Tout le monde sera 3000 milles devant donc il n’y a plus de course", avait déjà admis Beyou à son arrivée aux Sables d'Olonne. Les conditions météorologiques des prochains jours pourraient lui permettre a minima de tenter de battre le record du parcours, détenu par Armel Le Cléac'h en 74 jours, 3 heures, 35 minutes et 46 secondes.

à voir aussi Vendée Globe: Jérémie Beyou de retour aux Sables d'Olonne, la majorité de la flotte a passé la tempête Thêta Vendée Globe: Jérémie Beyou de retour aux Sables d'Olonne, la majorité de la flotte a passé la tempête Thêta