Vendée Globe : Dalin fond sur Bestaven en tête de la course

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Charlie Dalin.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Leader du Vendée Globe depuis presque un mois, Yannick Bestaven a vu revenir sur lui lundi son dauphin Charlie Dalin, comme il s'y attendait alors qu'il compose avec des vents faibles au large de Rio de Janeiro.

Dans les toutes prochaines heures, ils seront deux en tête du Vendée Globe. Yannick Bestaven (Maître Coq) voyait son avance fondre sur son dauphin Charlie Dalin (Apivia) depuis plusieurs jours, la faute à un vent nettement plus faible que son adversaire. Preuve en est, le premier n'a avancé ces dernières heures qu'à 5 noeuds (10 km/h) quand le second allait deux fois plus vite.

Au classement de la mi-journée, Bestaven n'a plus que quelque 50 milles nautiques (92 km) d'avance sur Dalin, suivi de Thomas Ruyant (LinkedOut), qui a repris la troisième à Damien Seguin (Groupe Apicil) et file à grande vitesse (17 noeuds, 32 km/h).

Regroupement général pour la fin de course

Au large du Brésil, les écarts se sont resserrés et il faut s'attendre à un regroupement général dans cette édition 2021 du Vendée Globe. Le front froid qui parasite l'avancée des skippers est très difficile à lire, comme l'explique d'ailleurs Thomas Ruyant sur le site de la course : "C'est très dur de voir à quel endroit couper le front. Il va falloir être vigilant, on voit que ça a ralenti pour Yannick (Bestaven), ça commence pour Charlie (Dalin) et ça ralentira pour moi aussi. J’espère que je pourrai récupérer un paquet de milles, mais ça va revenir par derrière aussi. C’est assez fou à ce moment-là du Vendée Globe et j’ai l’impression que ça a été comme ça sur toute la course. C’était impossible de prendre le large, ça revient toujours par derrière. On peut avoir n’importe quel bateau, ça se regroupe à chaque fois et ça va être encore le cas dans les heures qui viennent avant un long bord en tribord amures jusqu’aux Canaries."

Il ne reste aux skippers qu'environ 20% du parcours à rallier, mais la tension est à son comble. Impossible - pour le moment - de dégager un favori pour succéder à Armel Le Cléac'h au palmarès.

AFP