Vendée Globe : Clément Giraud boucle son tour du monde en solitaire et termine en 21e position

Publié le , modifié le

Auteur·e : Apolline Merle
Clément Giraud
Clément Giraud lors de son arrivée aux Sables d'Olonne, le 16 février 2021. | SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le skipper français Clément Giraud a bouclé mardi 16 février son tour du monde en solitaire, sans escale ni assistance. Il termine ainsi son premier Vendée Globe en 21e position en 99j 20h 08min 31sec.

Aux Sables d'Olonne, le français Clément Giraud était le 21e skipper à franchir la ligne d'arrivée mardi 16 février. Pour le marin basé à Toulon, boucler cette neuvième édition du Vendée Globe est une victoire. Après 99j 20h 8min 31sec, la joie d'arriver sous la barre symbolique des 100 jours est immense pour le Français, lui qui n'a révélé cet objectif secret que la veille de son arrivée.  

Le marin a dû faire face à des conditions météo très difficiles ces derniers jours, qui ont rendu sa fin de course compliquée. "Je viens probablement de vivre les deux jours les plus intenses de ce Vendée Globe. C'est un carnage. Sur les fichiers (météo), il y avait 5-6 mètres de houle, mais en réalité il y avait bien 7-8 mètres", a confié le marin lors d'une vacation lundi 15 février. 

à voir aussi Vendée Globe - Clément Giraud : "Je suis presque content d'être encore en mer !" Vendée Globe - Clément Giraud : "Je suis presque content d'être encore en mer !"

Clément Giraud, belle histoire de ce Vendée Globe

Malgré une route semée d’embûches, Clément Giraud est parvenu à réaliser son rêve de boucler la boucle de cette course au large. En effet, un an plus tôt, alors qu’il s’apprêtait à prendre le départ de la Transat Jacques Vabre, un incendie s'est déclenché à bord de son IMOCA au Havre. Clément Giraud voit alors son bateau bloqué à quai et son sponsor quitter le navire.

Mais en juillet dernier, Erik Nigon lui prête son bateau pour s'aligner sur la Vendée-Arctique-Les Sables-d'Olonne, sésame pour sa qualification au Vendée Globe 2020. Un mois plus tard, les organisateurs du Vendée Globe lui donnent le feu vert pour prendre le départ aux Sables d'Olonne avec un autre bateau que celui avec lequel il s'était inscrit. Son propriétaire, Erik Nigon renonce au Vendée Globe et rejoint l'équipe de Clément. Ce geste d'Erik Nigon, qui a permis à Clément Giraud de réaliser son rêve, a aussi fait naître une amitié entre les deux hommes. 

-

à voir aussi "Aller au bout de l'aventure humaine" : loin des premiers, l'autre course du Vendée Globe "Aller au bout de l'aventure humaine" : loin des premiers, l'autre course du Vendée Globe