Vendée Globe : Charlie Dalin conserve la place de leader, Samantha Davies réalise une belle opération

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Samantha Davies
Samantha Davies. | Loic VENANCE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les 32 skippers poursuivent leur route dans l’Atlantique Sud. Si Charlie Dalin conserve la place de tête, Sam Davies a fait la bonne opération de ces dernières 24 heures alors que d’autres comme Sebastien Destremau et Alex Thomson ont connu une journée compliquée.

Entre l’avant et l’arrière de la bulle anticyclonique ovoïde de 400 milles de diamètre (au plus large) qui se déplace d’ouest en est, deux groupes se dessinent. À l’avant, ambitionnant de venir se caler en dessous pour attraper les premiers souffles de la dépression qui naît dans le Sud, Charlie Dalin (Apivia) et Thomas Ruyant (LinkedOut) font route au Sud-Est en forçant le destin à coups d’empannages. Dernière le duo le tête, Jean le Cam, troisième de la flotte, a empanné pour la première fois depuis plus d’une semaine, pour plonger plein Sud. Le skipper de Yes We Cam! est le plus à l’Est de la meute. À l’arrière, le peloton des chasseurs cherche à couper à la lisière du vent de la bordure de l’anticyclone.

Sam Davies négocie bien les dernières 24h

Samantha Davies a bien négocié les dernières 24 heures. Alors 10e, la navigatrice anglaise a recollé à Louis Burton, lui passant même devant. "Je pense que j’ai choisi le bon moment pour couper le front, racontait la skippeuse de Initiatives-Cœur ce matin. J’y ai trouvé beaucoup de vent, j’ai parfois été à 20 nœuds sur les foils, et c’était bizarre parce que j’avais l’impression d’être en travers de la route. 20 nœuds en ne visant pas Bonne-Espérance, c’était étrange, mais je n’avais pas le choix". 

France tv sport francetvsport