Vendée Globe: avarie importante sur le bateau de Sébastien Simon, qui a heurté un Ofni

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Le navire Arkea-Paprec de Sébastien Simon
Le navire Arkea-Paprec de Sébastien Simon | AFP - JEAN-FRANCOIS MONIER

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Sébastien Simon (Arkéa Paprec) a annoncé que son bateau de dernière génération avait heurté un ofni (objet flottant non identifié) mercredi matin, occasionnant des dégâts importants sur le foil tribord, un grand appendice qui permet au bateau de filer à vive allure. Le choc s'est produit vers 09h00 française alors que Simon naviguait en quatrième position du Vendée Globe, à 436 milles nautiques (700 km) du leader Charlie Dalin (Apivia).

"Le foil tribord est endommagé. La cale basse (point d'appui bas du foil, jonction entre le foil et le bateau) et le puits de foil (c'est dans ce puits que le foil traverse le bateau) ne sont plus solidaires du bateau. Sébastien met tout en oeuvre pour maîtriser la situation notamment en prévision de la mer forte et du vent soutenu à venir la nuit prochaine", a indiqué son équipe dans un communiqué. Simon avait passé le cap de Bonne-Espérance cinq heures auparavant.

Le marin de 30 ans, qui participe à son premier tour du monde en solitaire, faisait partie des quatre skippers déroutés lundi soir pour aller porter secours à Kevin Escoffier, naufragé après que son bateau se fut plié en deux.

Simon est à la barre d'un bateau de dernière génération, qui, grâce à ses foils, peut atteindre des vitesses impressionnantes. Le voilier possède deux foils latéraux qui soulèvent la coque au dessus de l'eau.

AFP