Vendée Globe Hugo Boss
Alex Thomson sur son Hugo Boss | MaxPPP - Philippe Chérel

Le point Vendée Globe : Thomson reprend la tête devant Le Cléac'h

Publié le , modifié le

Alex Thomson a repris jeudi la tête du Vendée Globe à Armel Le Cléac'h après avoir remonté plus de 12 milles en 24 heures. Le skipper britannique d'Hugo Boss, pourtant handicapé par son foil tribord cassé, a navigué à une moyenne de 14,8 noeuds, contre 14,3 pour celui de Banque Populaire VIII, pour reprendre les commandes dans le mano a mano qu'ils se livrent depuis sept jours, c'est-à-dire depuis le cap des Aiguilles!

Après avoir perdu près de 200 milles mercredi, le troisième, Sébastien Josse (Edmond de Rothschild), en a regagné une bonne quarantaine sur le duo de tête. Thomson et Le Cléac'h, comme tous ceux qui ont franchi le cap de Bonne Espérance, naviguent dans des conditions météorologiques idylliques.

Pour les quinze autres marins encore dans l'Atlantique Sud, en revanche, la dépression règne. L'Irlandais Enda O'Coineen (Kilcullen Ocean Voyager Team Ireland), à 4259 milles de la tête, et son compère suisse Alan Roura (La Fabrique) sont au plus fort de la dépression.

Réactions du jour :

Jean-Pierre Dick, StMichel-Virbac : "Ça s'est un peu calmé et ça va re-forcir ce soir. Je vais devoir changer de direction et empanner. Ces 24 dernières heures ont été fatigantes. Je vais faire quelques petites réparations avant de repartir à fond ce soir. Ces grandes dépressions australes sont toujours impressionnantes. Maintenant c'est une sorte de pèlerinage pour moi de venir ici. C'est un grand moment de rencontre avec la nature, de rester un mois dans des conditions aussi extrêmes. Il faut se faire mal. La vie n'est pas rose à bord. Il y a une humidité latente qui est difficile à vivre. Ce sont des expériences enrichissantes et belles du côté sportif. C'est un sport de l'extrême qui demande énormément d'engagement personnel."

Paul Meilhat, SMA : "Sinon le vent est toujours du nord-ouest pour 25 nœuds. On continue de surfer le front avec Maître Coq, ça file toujours vite. Quelques prises et largages de ris qui nous rappellent que l'eau ça mouille et qu'on n'est pas dans les alizés ! Dernier fruit frais aujourd'hui, après ce sera vitamine en pastille. Les prochains jours vont être compliqués en termes de météo. Objectif : éviter de se faire piéger par cette dépression et la ZEA. On essaie de ne pas prendre de risques. Bonne journée !"

Le dernier point à 18h00:

1. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 14.746 milles de l'arrivée
2. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque populaire VIII) à 4,36 milles du premier
3. Sébastien Josse (FRA/Edmond de Rothschild) à 657,05
4. Jérémie Beyou (FRA/Maître Coq), à 1069,06
5. Paul Meilhat (FRA/SMA) à 1075,89
6. Yann Eliès (FRA/Quéguiner-Leucémie Espoir) à 1462,16
7. Jean-Pierre Dick (FRA/StMichel-Virbac) à 2043,08
8. Jean Le Cam (FRA/Finistère Mer Vent) à 2220,1
9. Thomas Ruyant (FRA/Le Souffle du nord) à 2235,91
10. Kito de Pavant (FRA/Bastide Otio) à 2874,32