Le skipper gallois Alex Thomson
Le skipper gallois Alex Thomson | Marine Nationale

Le point Vendée Globe : Thomson grignote son retard sur Le Cléac'h

Publié le , modifié le

Bénéficiant de bien meilleures conditions météorologiques sur le leader de la course, Alex Thomson (Hugo Boss) a repris quelques 75 miles à Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII) la nuit dernière. C'est évidemment une goutte d'eau dans l'océan puisque le skipper français compte ce matin, au pointage de 9 heures, plus de 700 miles d'avance sur son plus proche poursuivant qui devrait passer le Cap Horn dimanche, soit 48 heures après lui.

Et pourtant la nuit n'a pas été la meilleure de la course pour Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII) qui a navigué en moyenne à 7 noeuds quand Thomson (Hugo Boss) franchissait les 18 noeuds. Le Breton avait choisi de se rapprocher des côtes pour profiter des canaux et toucher un peu plus de vent mais ceci n'a pas suffi à le faire avancer tant le vent était faible. De son côté, Thomson devrait bénéficier d'un bon flux de sud dans les heures qui viennent, ce qui devrait lui permettre de franchir le mythique Cap Horn dimanche, deux jours après le leader. A la lutte avec Jean-Pierre Dick (StMichel-Vibrac), Jérémie Beyou complète le podium à plus de 1400 miles de Le Cléac'h. Le skipper de Maître Coq profite d'un vent de Nord qui le propulse à près de 20 noeuds et devrait arriver au Cap Horn, mardi.

Lire aussi : Les cinq lieux mythiques du Vendée Globe

Plus loin, six skippers approchent du sud de la Nouvelle-Zélande et par la même occasion de la mi-parcours: Arnaud Boissières (La Mie Câline), Eric Bellion (CommeUnSeulHomme), Alan Roura (La Fabrique), qui se tiennent en moins de 20 milles, et, plus loin, Enda O'Coineen (Kilcullen Voyager-Team Ireland), Rich Wilson (Great American IV) et Fabrice Amedeo (Newrest-Matmut). Samedi en fin de matinée, Roura a tweeté un selfie sur lequel on le voit tout sourire avec, juste derrière lui, le bateau de Bellion. Sous la photo, cette légende: "Noël entre copains, lutte acharnée avec Eric Bellion !" En queue de flotte, quatre navigateurs n'ont pas encore passé le cap Leeuwin, à l'extrémité sud-ouest de l'Australie: Didac Costa (One Planet One Ocean), Pieter Heerema (No Way Back), Romain Attanasio (Famille Mary-Etamine du Lys) et Sébastien Destremau (TechnoFirst-faceOcean). Quelque 14.500 milles (26.850 km) séparent le dernier, Destremau, du leader Le Cleac'h qui se trouve lui-même à moins de 7.000 milles de l'arrivée. Sur les 29 skippers au départ des Sables d'Olonne (France) le 6 novembre, 9 ont officiellement abandonné. Un dixième, Paul Meilhat, a été victime d'une sérieuse avarie.


Classement de samedi à 09h00

1. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque populaire VIII) à 6.838 milles de l'arrivée
2. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 704,25 milles du premier
3. Jérémie Beyou (FRA/Maître Coq) à 1.461,17
4. Jean-Pierre Dick (FRA/StMichel-Virbac) à 2.099,62
5. Yann Eliès (FRA/Quéguiner-Leucémie Espoir) à 2.225,92
6. Jean Le Cam (FRA/Finistère Mer Vent) à 2.299,9
7. Paul Meilhat (FRA/SMA) à 3.377,56
8. Louis Burton (FRA/Bureau Vallée) à 3.558,62
9. Nandor Fa (HUN/Spirit of Hungary) à 4.179,95
10. Conrad Colman (NZL/100% Natural Energy) à 4.723,22