Vendée Globe Le Souffle du Nord Thomas Ruyant
Thomas Ruyant sur Le Souffle du Nord pour le projet imagine | AFP - Damien Meyer

Le point Vendée Globe : Thomas Ruyant se rapproche de la Nouvelle-Zélande

Publié le , modifié le

Thomas Ruyant (Le Souffle du Nord), qui tente de rallier la Nouvelle-Zélande après une grave avarie lors du Vendée Globe, devrait doubler dans la journée la pointe sud-ouest de l'île australe, ont annoncé les sauveteurs en mer néo-zélandais. Par ailleurs, Alex Thomson (Hugo Boss), dauphin d'Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VII), a retrouvé de la vitesse et ne perd plus de terrain sur le leader qui a parcouru les deux-tiers de l'épreuve.

Le voilier du skipper de 35 ans a subi de très graves dégâts structurels dans une violente collision, dimanche en mer de Tasmanie, avec un OFNI (Objet Flottant Non Identifié), alors qu'il se trouvait en 8e position de la course autour du monde. Il a indiqué lundi à la direction du Vendée Globe qu'il s'efforçait de rallier le petit port de Bluff, dans l'extrême-sud de la Nouvelle-Zélande, mais qu'il craignait que son bateau ne se disloque complètement. "Nous sommes régulièrement en contact avec le skipper pour nous assurer qu'il progresse bien", a indiqué mardi dans un communiqué Mike Roberts, un responsable du Centre de coordination des sauvetages de Nouvelle-Zélande (RCCNZ).

Le plus dur à venir ?

Dans ce texte, diffusé à 15H30 (02H30 GMT), le RCCNZ précise que Thomas Ruyant se trouve à 35 milles (64 kilomètres) du Fiordland, région peu peuplée et très sauvage au coin sud-ouest de l'île du sud. "Le Souffle du Nord espère doubler la pointe du Fiordland avant la tombée de la nuit", précise le RCCNZ qui avertit que la situation météo risque de se dégrader dans l'après-midi pour le skipper, avec des rafales attendues à 45 noeuds (83 km/h) "Nous suivons de très près son positionnement", poursuit M. Roberts. "C'est un skipper expérimenté qui a déjà bien progressé vers la Nouvelle-Zélande depuis la collision à environ 260 milles de la Nouvelle-Zélande." "Plus il se rapprochera et plus facile sera son éventuel sauvetage si sa situation se détériore et s'il requiert de l'aide", a-t-il poursuivi.