Voile Vendée Globe Kito de Pavant
Kito de Pavant a été l'une des premières victimes du Vendée Globe | MaxPPP - Jöel Le Gall

Le point Vendée Globe: Le Cléac'h se promène, De Pavant attend d'être secouru

Publié le , modifié le

Armel Le Cléac'h occupait toujours les commandes du Vendée Globe lors du dernier pointage mardi soir. Le skipper de Banque Populaire VIII possédait une centaine de milles d'avance sur le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss), tous deux bien calés au sud de l'Australie, en avant d'un front qui les propulse vers l'océan Pacifique. De son côté, Kito de Pavant, dont le bateau Bastide Otio a été victime d'une voie d'eau, devrait être secouru au lever du jour.

Le bateau sauveteur, le Marion Dufresne, un navire français assurant notamment le ravitaillement des Terres australes et antarctiques françaises du sud de l'Océan Indien, est arrivé sur zone. Le sauvetage démarrera dans la nuit et devrait pouvoir se terminer mercredi vers 4h00 du matin. Il s'agira du 6e abandon enregistré dans ce Vendée Globe.

Le bateau du skipper méditerranéen a subi un choc brutal avec un objet flottant non identifié (OFNI) entraînant une avarie de quille et une voie d'eau importante Au moment de l'avarie, Bastide Odio se trouvait en 10e position du Vendée Globe, à plus de 3.000 milles de la tête de course, toujours occupée par Armel Le Cléac'h, tranquille leader devant Thomson.  

Du dégât à l'arrière également

Derrière, les rescapés continuent de souffrir. Après son avarie de foil survenue lundi, Sébastien Josse (3e à 842,26 milles de Le Cléac'h) a joué la montre dans la dépression, tandis que Romain Attanasio poursuivait sa route vers Le Cap pour tenter de réparer ses safrans. Trois skippers ont franchi mardi le cap de Bonne Espérance: l'Américain Rich Wilson (18e/Great American IV), l'Irlandais Enda O'Coineen (19e/Kilcullen Voyager-Team Ireland) et le Suisse Alan Roura (20e/La Fabrique).

Éric Bellion (Commeunseulhomme) a été également victime d'une avarie sur son safran tribord. Le skipper fait donc route "sous voile réduite" vers une "zone de calme, qu'il atteindra demain (mercredi) en fin de matinée", afin d'effectuer cette réparation, pour laquelle il n'a pas demandé d'assistance.

Christian Grégoire

Vendée Globe