Le skipper Armel Le Cleac'h
Le skipper Armel Le Cleac'h | Armel Le Cleac'h

Le point Vendée Globe: Le Cléac'h reprend ses aises

Publié le , modifié le

La sortie de la petite dépression semble avoir été mieux gérée par Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII) que par Alex Thomson (Hugo-Boss), les deux premiers du Vendée Globe. Le skipper français, après avoir senti le souffle du Gallois dans son cou durant le week-end, a repris le large avec désormais plus de 180 milles d'avance.

Après eux, le déluge. Les quatre premiers du Vendée Globe, les seuls à être entrés dans le Pacifique, ont laissé derrière eux une tempête monstrueuse, qui barre la route des autres concurrents. Pour le gros de la flotte, le programme s'annonce intense et périlleux: des vents de 60 à 70 noeuds, des creux de plus de 10m... Bref, tout le monde va devoir gérer son bateau et éviter la casse. Du coup, l'écart, déjà très important par rapport au leader (plus de 2000 milles), va s'accentuer davantage. Et cela ne devrait pas ravir Jean Le Cam (Finistère), qui a pris le temps de s'en prendre en vidéo à Camille, un moqueur resté tranquillement à terre.

Mais devant, on en a cure. Après l'accalmie toute relative d'une dépression, et le rapproché d'Alex Thomson durant le week-end, Armel Le Cléac'h a remis le turbo. En 48h, il a repris 100 milles à son premier poursuivant. Et les simulations sur six jours lui donnent une avance de 8h sur le Gallois.