Alex Thomson
Alex Thomson tourne au ralenti. | Marine Nationale / NEFERTITI VENDEE GLOBE / AFP

Le point Vendée Globe : course poursuite dans l'Atlantique Sud

Publié le , modifié le

Depuis Noël, Alex Thomson réduit son retard sur le leader Armel Le Cléac'h. Le Gallois n'est plus qu'à 269 milles du skipper de Banque Populaire, qui devrait subir un épisode anticyclonique dans les heures qui viennent. Troisième, Jérémie Beyou navigue lui aussi dans l'Atlantique Nord et pourrait profiter de ce ralentissement en tête pour girgnoter quelques milles. Derrière lui, Jean-Pierre Dick devrait franchir le cap Horn jeudi dans la soirée.

Armel Le Cléac'h a longtemps creusé l'écart en faisant route vers le cap Horn, mais la dynamique s'est inversée depuis son passage du dernier cap du Vendée Globe, à Noël. Désormais, c'est Alex Thomson qui accélère et refait petit à petit son retard. Il devrait profiter d'un ralentissement du Breton, bientôt piégé dans une cellule de vent faible. Jérémie Beyou, à 1340 milles de la tête de course, reste en embuscade et pourrait se rapprocher des deux premiers. 

Derrière les leaders, le Cap Horn est en approche pour Jean-Pierre Dick, qui devance un inséparable duo : Yann Elies et Jean Le Cam naviguent côte à côte, à moins d'1 mille de distance ! Ils ont même l'occasion de discuter du duel entre les leaders. Stéphane Le Diraison et Paul Meilhat, contraints d'abandonner, sont eux bientôt à bon port. Le premier devrait arriver à Melbourne dans la nuit de jeudi à vendredi, tandis que Paul Meilhat est attendu à Papeete dans la soirée.