La lanterne rouge du Vendée Globe Sébastien Destremeau doit abandonner

Publié le

Auteur·e : Loris Belin
Le skippeur de Merci, Sébastien Destremeau, au départ du Vendée Globe 2021
Le skippeur de Merci, Sébastien Destremeau, au départ du Vendée Globe 2021 | LOIC VENANCE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le skippeur Sébastien Destremeau a décidé de ne pas poursuivre le Vendée Globe a annoncé l'organisation samedi. A bord de Merci, le Français était la lanterne rouge de l'épreuve, très loin du reste de la flotte et à bord d'un navire endommagé.

Le Vendée Globe 2021 connaît son huitième abandon. Sébastien Destremeau a décidé de jeter l'éponge samedi. Le skippeur de Merci n'a pas précisé le motif exact de cet abandon, alors que de nombreux incidents ont émaillé son parcours depuis le départ des Sables d'Olonne. Le Breton pointait à la dernière place du classement et se situait jusqu'alors au large de la Nouvelle-Zélande à près de 8000 milles de la tête de course et du leader Charlie Dalin.

Destremeau fait désormais route vers la Nouvelle-Zélande, "direction le port de Dunedin" précise l'organisation de la course. Il était jusqu'alors isolé, loin de l'avant-dernier, le Finlandais Ari Huusela, aux commandes d'un navire fatigué (pilote automatique en panne, barre franche cassée) et dont la préparation a posé question à plusieurs spécialistes. Le 2e de la Route du Rhum 2018 en catégorie Rhum Mono avait pris le risque de partir avec une protection de sa cabine faite en carton et avec une fissure à l'avant de sa coque. "Je trouve ça pathétique et pas très respectueux de la course, avait exprimé l'ancien vainqueur de l'épreuve Michel Desjoyaux à 20 Minutes. Finir un Vendée, on a conscience que ce n'est pas rien, mais là ça ne ressemble pas à grand-chose."

Sébastien Destremeau avait déjà émis aux organisateurs du Vendée Globe ses envies d'abandon il y a un peu plus de deux semaines. Le directeur de la course Jacques Caraës avait alors expliqué qu'il ne pouvait pas demander au skippeur de "se retirer". Chose faite ce samedi. La lanterne rouge du Vendée Globe avait déjà terminé la précédente édition 2016-2017 comme dernier classé. Son aventure l'avait conduit à écrire un livre, "Seul au monde" pour raconter son périple.