Javier Sanso sain et sauf
L'Espagnol Javier Sanso a été sauvé au large de l'île de Madère | Vendée Globe/ Javier Sanso

Javier Sanso saint et sauf

Publié le , modifié le

Le skipper espagnol Javier Sanso, dont le voilier, Acciona, a chaviré hier, est "sain et sauf" et a été pris en charge par un médecin sur l'île de Terceira, aux Açores après avoir été hélitreuillé.

"Hélitreuillé cette nuit à 23h40, Bubi (surnom du skipper, NDLR) est arrivé  sur l'île de Terceira aux Açores à 4h30 ce matin. Il a immédiatement été  ausculté par un médecin dans l'hélicoptère qui n'a pas constaté d'hypothermie",  ont indiqué les organisateurs du Vendée Globe dans un communiqué. "A la base militaire de Terceira, le navigateur espagnol a également été vu par des médecins. Javier Sanso a appelé à 5h30 la direction de course du Vendée Globe pour indiquer que tout allait bien" ont-ils indiqué.

Le voilier du skipper espagnol a chaviré alors qu'il se trouvait alors à  500 milles à l'ouest de Madère et 360 milles au sud de Sao Miguel (Açores), et naviguait au près dans un vent de nord-est de 15 noeuds environ. Ses deux  balises de détresse avaient été actionnées. Les organisateurs, en procédant à un survol par avion, avaient repéré Javier Sanso à bord de son radeau de survie, faisant des signaux à la main et  des signaux de fumée (feux à main) à côté de son bateau chaviré.

AFP