Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat)
Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) | DAMIEN MEYER / AFP

Bernard Stamm disqualifié

Publié le , modifié le

Retombé à la 10e place suite à son arrêt dans l'île d'Enderby pour réparer ses hydrogénérateurs, Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) a été disqualifié du Vendée Globe ce mercredi matin. Le skipper suisse aurait reçu assistance au large de la Nouvelle-Zélande, une infraction à l'article 3.2 de l'Avis de course.

La loi du Vendée Globe est cruelle et le jury international et indépendant de la direction de course, du comité de course et de l'organisation de la course a décidé de l'appliquer à Bernard Stamm. A l'arrêt le 23 décembre dernier dans l'île d'Enderby (Auckland Islands) pour réparer ses hydrogénérateurs, petites hélices immergées à l'arrière de son bateau fournissant  l'électricité du bord, le skipper suisse s'était amarré à un navire scientifique russe pour éviter de dériver, son ancre ne crochant pas sur le fond tapissé d'algues.

Stamm s'est amarré à un navire russe

Le natif de Genève aurait également reçu l'aide d'un des membres de l'équipage russe qui serait monté à bord, sans toutefois qu'il ne l'y ait invité. "Quand  je l'ai vu à bord, je n'ai pas trouvé d'argument qui justifiait le fait de le  renvoyer du bord", a expliqué le skipper de Cheminées Poujoulat.  Stamm a considéré que c'était "un cas de force majeure pour lequel il  fallait agir de sorte à mettre le bateau en sécurité et ne pas créer de  problème au navire mouillé à côté", a indiqué le comité de course.

Or, le Vendée Globe est une course autour du monde en solitaire sans assistance et sans escale. Dès le 24 décembre, la direction de course avait notifié un rapport sur Cheminées Poujoulat. En s'amarrant à "Professeur Khoromov" puis en laissant une personne monter à son bord tout en se faisant aider pour amarrer, Stamm a violé l'Avis de course 3.2. Le jury a donc décidé de le disqualifier au nom de la quatrième phase de l'Avis de course 3.2 et de l'instruction de course 11.2. 

24h pour porter réclamation

Bernard Stamm dispose de 24h après réception de la décision, soit jusqu'à jeudi matin pour porter réclamation et demander au jury la réouverture de l'instruction. Sans demande de sa part, la décision sera entériné. Le comité de course dispose du même droit ainsi que les autres skippers mais ceux-ci dans un délai de 6h après rendu de la décision seulement. 

Bernard Stamm dégoûtéVoir la video

Jerome Carrere