Vendée Globe : Bestaven toujours en tête, Dalin grignote du terrain

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Yannick Bestaven
Yannick Bestaven, en tête du Vendée Globe ce dimanche 10 janvier | SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Au 43e jour de course, Yannick Bestaven pointe toujours en tête du Vendée Globe, devant Charlie Dalin et Thomas Ruyant. Sur Apivia, Dalin se rapproche du leader, alors que Ruyant perd du terrain. Ces skippers vont devoir composer avec un anticyclone, qui va les obliger à faire des choix stratégiques. Dans le même temps, Jean Le Cam a été promu officier de l'ordre du mérite maritime pour le sauvetage de Kévin Escoffier.

Le skipper Yannick Bestaven se maintenait en tête du Vendée Globe tôt ce mardi, mais son avance sur son poursuivant Charles Dalin s'est encore réduite alors qu'ils naviguent dans le Pacifique sud. Bestaven (Maître Coq IV), aux commandes depuis presque une semaine, compte 93,9 milles nautiques (173,9 km) d'avance sur Dalin (Apivia), selon le classement publié à 5h. A l'inverse, le troisième, Thomas Ruyant (LinkedOut), a perdu un peu de terrain et se trouve désormais à 175,3 milles (324,6 km) de la tête de la course.

Bestaven se dirige vers le fameux point Nemo, qui désigne le pôle maritime d'inaccessibilité, qu'il pourrait atteindre vite s'il tente un coup stratégique en se plaçant devant un anticyclone. Si l'option se révèle bénéfique, il pourrait ainsi creuser l'écart, notamment sur Dalin et Ruyant. 

Jean Le Cam nommé officier à l'ordre du mérite maritime

La ministre de la Mer, Annick Girardin, a nommé lundi Jacques Caraës, le directeur de course, et Christophe Gaumont, le président du comité de course, chevalier de l'ordre du mérite maritime. Jean Le Cam, déjà chevalier, est quant à lui promu officier. Tous sont récompensés pour leur bravoure et leur solidarité qui ont permis le sauvetage de Kévin Escoffier, dont le bateau avait chaviré le 30 novembre. 

AFP