Francis Joyon
Francis Joyon et son équipage affolent les compteurs | FRED TANNEAU / AFP

Trophée Jules-Verne - Idec Sport et Spindrift 2 légèrement en retard

Publié le , modifié le

Les deux maxi-trimarans lancés à la poursuite du Trophée Jules-Verne, Idec Sport (Francis Joyon) et Spindrift 2 (Yann Guichard), poursuivaient leur remontée de l'Atlantique sud vendredi soir, accusant l'un et l'autre un peu de retard sur le chrono du record.

Après une nuit de jeudi à vendredi difficile (mer très grosse, vents musclés), Joyon et ses cinq équipiers filaient en fin d'après-midi à plus de 30 noeuds (55,5 km/h), tous les sens en éveil pour repérer des icebergs qu'ils devaient croiser dans la soirée. "Il y a un groupe de quatre icebergs signalés droit devant sur notre route, a expliqué Joyon. On devrait passer à côté d'eux. L'idée est de les voir à distance, légèrement à leur vent (...), en restant évidemment à distance prudente car des blocs de glace peuvent flotter autour d'eux".

"On n'a pas fait de réveillon hier (jeudi) soir, a-t-il poursuivi. Le bateau était secoué comme un panier à salade dans tous les sens, il y avait une mer très, très forte. Une mer de travers qui venait percuter le bateau, c'était assez brutal". La météo est incertaine et Idec Sport (31,50 m) accusait vendredi à 18h00 heure française près de 400 milles (740 km) de retard sur le record. Situation bien différente à bord de Spindrift 2 (40 m), qui se trouvait plus proche des côtes. Température de 20 degrés, eau à 19... Guichard et ses 13 équipiers ont vécu un joyeux réveillon au large de l'Argentine et de l'Uruguay.

Pour l'occasion, l'un des équipiers, Xavier Revil, a joué les Père Noël et distribué quelques cadeaux et gourmandises: saucisson, chocolat, petits mots des proches et dessins des enfants. Chacun a été gâté et le moral de l'équipage est au plus haut. Et du moral, il en faudra car le maxi-trimaran a perdu en puissance vendredi matin et traverse un anticyclone au large du Brésil, à 12 noeuds (22,2 km/h) de moyenne. Résultat: 177 milles (328 km) de retard à 18h00 heure française. Spindrift 2 devrait toutefois retrouver une zone plus active à partir de samedi. Le Trophée Jules-Verne, tour du monde en équipage et sans escale, appartient depuis janvier 2012 à Peyron et à l'équipage de Banque Populaire V (aujourd'hui... Spindrift 2) en 45 j 13 h 42 min.