Francis Joyon
Francis Joyon et son équipage affolent les compteurs | FRED TANNEAU / AFP

Trophée Jules Verne : Francis Joyon fait tomber les records

Publié le , modifié le

La journée du 2 janvier 2017 restera dans les annales du Trophée Jules Verne. Et pour cause : Francis Joyon et ses cinq compères ont franchi le Cap Leeuwin après seulement 17 jours 6 heures et 59 minutes de mer. Pour comparaison, en 2012, Loïck Peyron, actuel détenteur du Trophée, avait eu besoin de 17 jours 23 heures et 56 minutes pour ce même trajet. Cet incroyable record de l'équipage d'Idec Sport est d'autant plus impressionnant que le maxi-trimaran a traversé l'océan Indien à une moyenne de plus de 35 noeuds.

Le maxi-trimaran Idec Sport de Francis Joyon, lancé dans la course au record du tour du monde à la voile en équipage et sans escale, a doublé avec près de 17 heures d'avance sur le temps de référence le cap Leeuwin, au sud-ouest de l'Australie, a indiqué lundi son équipe. Cette splendide performance, Joyon et consorts l'ont réalisé après sept journées à plus de 800 milles parcourues quotidiennement ! Cette folle chevauchée a également permis à la team Idec Sport de traverser l'océan Indien en 4 jours et 9 heures. Pour rappel, le chrono record entre le cap des Aiguilles (qui marque l’entrée dans l’Indien) et le cap Leeuwin était déjà, depuis l’an passé, propriété de Francis Joyon en 5 jours, 11 heures et 23 minutes.

« Les conditions étaient réunies pour glisser vite et sans effort » explique Francis Joyon. « Nous sommes totalement concentrés sur le travail de barre, pas plus de 30 minutes d’affilées, et sur les réglages. Sur un seul bord bâbord amure, nos manoeuvres consistent essentiellement à prendre ou larguer des ris, et à modifier le plan de voilure à l’avant. Cela a été le cas la nuit dernière quand nous sommes tombés dans une zone à grains imprévue. » Et Joyon d'insister : « Plus que jamais, et alors que nous commençons à sentir la fatigue, il faut être vigilant à la barre mais aussi aux écoutes ». 

Au pointage de 18h, Francis Joyon compte 500 milles d'avance sur le record de Loïck Peyron. 

Isabelle Trancoën