Safran
Marc Guillemot et Pascal Bidégorry à la barre de Safran | AFP - DPPI MEDIA - OLIVIER BLANCHET

Transat: Safran prend les commandes

Publié le , modifié le

Marc Guillemot et Pascal Bidégorry ont pris le commandement des 10 monocoques Imoca de la Transat Jacques Vabre, suivis par Vincent Riou/Jean Le Cam (PRB) distancés à 15.7 milles, et Jérémie Beyou/Christopher Pratt (Maitre CoQ) à 43.1 milles, lors du pointage de 16h30. Safran naviguait alors à 17 noeuds au nord de Madère.

Pendant ce temps, Lalou Roucayrol et Mayeul Riffet patientaient à bord de  leur trimaran de la classe Multi50 (15,24 m), qui a chaviré dimanche soir à  quelque 210 milles (environ 390 km) au large de Cascais (Portugal). Les deux  hommes sont sains et saufs et se sont débarrassés du gréement. Leur équipe attend maintenant le feu vert de l'assurance pour déclencher  les opérations de remorquage. "Le trimaran, ou tout du moins la plateforme, est complètement sécurisé", a expliqué Mayeul Riffet. "Nous avons passé la matinée et le début d’après-midi dans l’eau afin de couper tout ce qui trainait sous le bateau. Il restait quelques morceaux du mât et nous avons tout lâché. Toute la nuit dernière, la bôme et le reste du mât tapaient dans la coque centrale et nous avions peur que cela crée des dommages plus importants. Il y a encore beaucoup de mer et nous sommes ballotés dans tous les sens. Nous avons la chance d’avoir de l’énergie pour recharger le téléphone satellitaire, à boire et à manger. Cette nuit, nous ferons des quarts de surveillance à l’extérieur du trimaran pour éviter toute collision avec d’autres navires. Nous sommes bien sûrs très secoués et attendons avec grande impatience que notre équipe et le remorqueur viennent à notre rencontre." Le navire devrait être rejoint par un remorqueur portugais, qui quittera Lisbonne demain matin à 10h, avec 4 membres de l'équipe technique à son bord. "Romaric Neyhousser, l’architecte du bateau, a établi une procédure de retournement selon des calculs de force sur le poids à lester, et sur les endroits où le bateau doit être sanglé, afin de ne pas mettre la structure en péril. Cette procédure sera envoyée au capitaine et à l’équipe présente sur place", a expliqué Fabien Roucayrol, en charge des opérations de sauvetage.

Actual fait escale à Madère

Un autre Multi50, celui d'Yves Le Blévec/Kito de Pavant (Actual), va faire  une courte escale à Madère pour "réinstaller une pièce de l'anémomètre en tête  de mât". Le Blévec/de Pavant occupaient encore la première place dans cette  catégorie lundi soir, devant Erwan Le Roux/Yann Eliès, à 68,3 milles derrière.

D'autres concurrents de la Transat, tous en Class40 (12,18 m), ont annoncé des  escales techniques. C'est le cas de l'Italien Gaetano Mura et du Français Sam Manuard (BET  1128), qui ont connu des problèmes de gréement et font route vers La Corogne  (nord-ouest de l'Espagne). Ils y retrouveront les Espagnols Alex Pella/Pablo  Santurde (Tales Santander 2014), qui vont s'y arrêter pour réparer un safran. Autres arrêts aux stands, ceux de Sébastien Rogues/Fabien Delahaye (GDF  Suez), qui vont s'arrêter en Espagne pour remplacer leurs girouettes en tête de  mât et de Rob Windsor/Hannah Jenner (Class40 11TH Hour Racing), qui ont cassé  l'étai (cable tenant le mât à l'avant) de leur monocoque. Le tandem  américano-britannique se dirige vers la Bretagne.

Clas​sements

   MOD70 (trimarans de 21,20 m, 2 bateaux):
    1. Sébastien Josse/Charles Caudrelier (FRA/FRA - Edmond de Rothschild) à  3.557,4 milles de l'arrivée
    2. Sidney Gavignet/Damian Foxall (FRA/IRL - Oman Air Musandam) à 87,8  milles du premier
   
    Multi50 (trimarans de 15,24 m, 5 bateaux, après l'abandon de Maître  Jacques):
    1. Yves Le Blevec/Kito de Pavant (FRA/FRA - Actual) à 4.133,7 milles de  l'arrivée
    2. Erwan Le Roux/Yann Eliès (FRA/FRA - FenêtréA Cardinal) à 68,3 milles du  premier
    3. Gilles Lamiré/Andrea Mura (FRA/ITA - Rennes Métropole/Saint-Malo  Agglomération) à 352,2 milles
    ...
   
    Imoca (monocoques de 18,28 m, 10 bateaux):
    1. Marc Guillemot/Pascal Bidégorry (FRA/FRA - Safran) à 4.227,7 milles de  l'arrivée
    2. Vincent Riou/Jean Le Cam (FRA/FRA - PRB) à 15,7 milles du premier
    3. Jérémie Beyou/Christopher Pratt (FRA/FRA - Maître CoQ) à 43,1 milles
    ...
   
    Class40 (monocoques de 12,18 m, 26 bateaux):
    1. Sébastien Rogues/Fabien Delahaye (FRA/FRA - GDF Suez) à 4.870,3 milles  de l'arrivée
    2. Jörg Riechers/Pierre Brasseur (GER/FRA - Mare) à 21 milles du premier
    3. Damien Seguin/Yoann Richomme (FRA/FRA - ERDF - Des pieds et des mains)
    ...