Gildas Morvan/Bertrand de Broc Cercle Vert transat AG2R 04 2010
Gildas Morvan et Bertrand de Broc à la barre de Cercle Vert | AFP - Cyril Folliot

Transat AG2R: cap vers les Antilles pour les 15 bateaux

Publié le , modifié le

Quinze bateaux, des monocoques rigoureusement similaires --des Figaro Bénéteau 2 de 10,10 m de long--avec à bord deux skippers se sont élancés dimanche de Concarneau pour la 13è édition de la Transat AG2R-La Mondiale, en mettant le cap vers l'île antillaise de Saint-Barthélémy qu'ils devraient atteindre dans une vingtaine de jours.

Le premier tiers de la course longue de quelque 3.800 milles (plus de 7.000 km), les mènera au sud-ouest, vers une bouée située au nord de La Palma (îles Canaries) qu'ils devront laisser à tribord avant de virer vers Saint-Barth.

Les conditions de départ sont plutôt favorables mais elles devraient se compliquer dans les prochaines heures, avec l'arrivée la nuit prochaines d'une perturbation pluvio-orageuse, accompagnée de fortes rafales de vent, après laquelle le vent va tourner à l'ouest et sérieusement forcir.

Plusieurs duos figurent parmi les favoris, dont celui constitué sur Gedimat de Thierry Chabagny et Erwan Tabarly, deux marins déjà ensemble lors de la précédente édition de la transat en 2014 mais qui avaient dû abandonner, pour cause de démâtage. Mais celui formé sur Skipper Macif de Charlie Dalin, vainqueur de cette transat en 2012, et de Yoann Richomme, deuxième en 2014, est tout autant motivé. Comme celui constitué, sur Cercle Vert, de Gildas Morvan, co-vainqueur avec Dalin en 2012, et d'Alexis Loison, vice-champion de France 2015 Elite de course au large en solitaire. D'autres tandems, Sébastien Simon/Xavier Macaire sur Bretagne-CMB Performance, Nicolas Lunven/Gildas Mahé sur Generali ou Adrien Hardy/Vincent Biarnes sur Agir Recouvrement, seront également à suivre dans cette course. .

Christian Grégoire