Thomas Coville approche du Pot au Noir

Publié le

Après cinq jours de mer, le Français comptait jeudi une avance d'environ 130 milles (234 km) sur le temps de référence du tour du monde en solitaire et poursuivait sa descente sur le Pot au Noir et ses vents erratiques. Parti le 29 janvier de Brest, Coville -à la barre de Sodebo, son trimaran de 32 mètres de long- a profité de conditions météo musclées et avalé les milles.