Claire Pruvot
Claire Pruvot. | JEAN PIERRE MULLER / AFP

Solitaire du Figaro : Pruvot victime d'une avarie

Publié le , modifié le

La Française Claire Pruvot, seule femme engagée dans la Solitaire du Figaro, a informé samedi matin la direction de course qu'elle se déroutait sur Lorient (Morbihan) suite à une avarie de gréement dans la 3e étape entre Gijon (Espagne) et Roscoff (Finistère).

La barre de flèche supérieure gauche de son voilier, un Figaro Bénéteau 2  de 10,10 m de long, s'est rompue et l'intégrité du gréement était mise en  cause, a précisé son équipe. Les barres de flèche contribuent à la tenue du mât  d'un voilier. L'incident est survenu entre l'île d'Yeu et le raz de Sein, après une nuit  au cours de laquelle les 40 concurrents ont enregistré des conditions de  navigation musclées, avec beaucoup de vent (jusqu'à 35 noeuds dans les rafales). 

Après avoir viré de bord, assuré le haubanage avec des drisses, affalé les  voiles et mis en marche le moteur, la jeune femme (36 ans) a mis le cap sur le  port morbihannais, distant de vingt milles environ et où son arrivée est prévue  vers 14h00. Une expertise du gréement sera effectuée et si possible une réparation,  afin de repartir au plus tôt vers Roscoff et la quatrième étape, dont le départ  sera donné le 20 juin. A 11h35, Morgan Lagravière était en tête de la flotte, devant Adrien Hardy  et Fabien Delahaye.

AFP