Claire Pruvot
Claire Pruvot a décidé d'abandonner samedi après une avarie. | PHOTOPQR/SUD OUEST

Solitaire du Figaro : Pruvot, seule femme en course, abandonne

Publié le , modifié le

Claire Pruvot, seule femme engagée dans la Solitaire du Figaro, a décidé samedi d'abandonner la 3e étape entre Gijon (Espagne) et Roscoff (ouest de la France) à la suite d'une avarie de gréement survenue le même jour à bord de son bateau.

La navigatrice de 36 ans a fait route sur Lorient (Bretagne) après avoir sécurisé le mât de son voilier. Une fois à terre, elle a pris la décision d'arrêter cette 3e étape et de réparer le plus vite possible afin d'être au  départ de la 4e et dernière manche Roscoff - Dieppe (France), dont le départ sera donné le jeudi 20 juin à 13h00. "Le bateau tapait beaucoup dans les vagues et, soudainement, j'ai entendu un gros boum, a-t-elle raconté. J'ai levé la tête le long du mât et j'ai vu la barre de flèche supérieure bâbord qui tournoyait dans le vide, accrochée simplement au hauban".

"J'ai immédiatement viré pour rester en appui sur les autres barres de flèche, a-t-elle ajouté. Lorsque j'ai fait état de ma situation à la VHF, tous les concurrents m'ont spontanément donné des conseils pour sécuriser le mât. Il y a une belle solidarité!" Les barres de flèche contribuent à la tenue du mât d'un voilier.

> La Solitaire du Figaro est à suivre également sur les sites régions de France 3

AFP