Sapmer au port Rhum 102010
L'Express-Sapmer ne partira pas | AFP - DAMIEN MEYER

Sapmer doit renoncer

Publié le , modifié le

Les dégâts étaient trop importants pour espérer prendre le départ de la prochaine Route du Rhum le 31 octobre prochain. Touché et presque coulé, l'Express-Sapmer est la première victime de la célèbre course trans-atlantique. Le Class 40 du marin-journaliste Pierre-Yves Lautrou était en convoyage vers Saint-Malo mercredi dernier quand il s'est fait aborder par un bateau de pêche. Remorqué jusqu'à Saint-Malo, il a été examiné par un expert qui a confirmé l'abandon.

Il ne lui semble pas raisonnable de réparer dans les délais impartis de  manière sérieuse, et je suis d'accord avec lui", a expliqué le skippeur dans un  communiqué des organisateurs. "Nous déplorons un trou d'1,50 m de large sur 1 m de haut environ, le pont  est plié et délaminé sur plus de deux mètres, le roof est déchiré et présente de  multiples fissures, le ballast avant est ouvert, trois varangues sont cassées,  le fond de coque est également fissuré sur près d'un mètre", a raconté Lautrou.

L'équipe de L'Express-Sapmer réfléchit aux possibilités de remplacement pour  que le skippeur puisse prendre le départ, par exemple en louant un autre bateau.  Une décision doit être prise en milieu de semaine prochaine. Parallèlement, "la gendarmerie maritime poursuit son enquête pour retrouver  le navire qui a causé l'accident et a continué sa route", ont précisé les organisateurs.