Josse (Groupe Edmond de Rothschild)
Josse (Groupe Edmond de Rothschild) | AFP PHOTO / MAXIM MARMUR

Josse (Groupe Edmond de Rothschild) complète le podium de la Route du Rhum

Publié le , modifié le

Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) a pris ce mardi matin à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) la 3e place de la Route du Rhum, remportée la veille par Loïck Peyron (Banque Populaire VII) devant Yann Guichard (Spindrift 2). Josse, 39 ans, a mis 8 j 14 h 47 min pour parcourir la distance de 4403 milles depuis Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), à la vitesse de 21,29 noeuds. Il se classe 3e, 23 h 38 min derrière Peyron.

Josse a réalisé une course superbe, à la barre d'un trimaran de 21,30 m,  l'un des plus petits de la classe Ultime (multicoques de plus de 60 pieds). "Les deux premiers jours, il a fallu faire le dos rond tout en gardant un  peu de rythme, a-t-il déclaré à son arrivée. Il fallait trouver le bon dosage.  Après, ce n'était que du bonheur. Quand on est dans les alizés, avec ces  machines là, c'est exceptionnel". 

1er dans sa catégorie

"Sur le papier, on ne joue pas du tout dans la même cour avec les grands  bateaux. Les bateaux de 40 m (Spindrift 2, ndlr) et 31 m (Banque Populaire VII,  ndlr) sont logiquement devant. Je pense qu'ils n'ont pas trop forcé. Ils  réglaient leur vitesse avec nous, les petites libellules de derrière. Il y a un  côté sympa de sentir qu'on les a titillés un peu". "Si je gagne dans ma catégorie, j'aurais gagné ma Route du Rhum", avait  déclaré Josse avant le départ. Mardi, il a rempli sa mission et s'est également  placé devant deux trimarans plus grands que le sien: Prince de Bretagne (24,38  m) de Lionel Lemonchois et Idec Sport (29,70 m) de Francis Joyon. 

Marin multicarte, aussi bon en solo qu'en équipage, Josse disputait sa 2e  Route du Rhum après celle de 2002 (abandon). Avant la course, son équipe avait beaucoup planché pour améliorer le  trimaran, à l'origine un MOD70 (plan VPLP), en le dotant de plans porteurs en T  majuscule inversé sur les safrans, un moyen d'améliorer l'assiette  longitudinale du bateau, de gagner en stabilité et en vitesse (jusqu'à 2  noeuds). Lemonchois devrait prendre la 4e place de ce +Rhum+ 2014. Mardi à 07h15  française (02h15 heure de Pointe-à-Pitre), il n'était plus qu'à une quinzaine  de milles de la ligne d'arrivée.

AFP