Franck Cammas
Franck Cammas (Groupama 3) | AFP - DAMIEN MEYER

Franck Cammas s'enivre au Rhum

Publié le , modifié le

Franck Cammas (Groupama 3) a franchi la ligne d'arrivée de la Route du Rhum en vainqueur ! Une victoire qui vient ponctuer une année exceptionnelle pour le skipper aixois, l'un des plus grands marins de sa génération, qui avait déjà battu en début d'année le record du Trophée Jules Verne. A 37 ans, le "Petit Prince" a survolé la compétition sur son "Ultime". Pour la deuxième place Francis Joyon (Idec) devrait devancer Thomas Coville (Sodebo).

EN DIRECT DE L'ARRIVEE

En 9 jours, 3 heures, 14 minutes et 47 secondes, Franck Cammas a relevé le défi. Le Provençal, plus grand marin de sa génération et digne successeur des Tabarly, Peyron et autre Desjoyeaux, est rentré un peu plus dans l'histoire de son sport en s'adjugeant la Route du Rhum. Dans la catégorie dite "Ultime", le skipper de Groupama 3 a coupé la ligne à Gosiers, à 10 km de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe après neuf jours sept heures et 14 minutes de course, devançant Francis Joyon sur IDEC, attendu en début de soirée. Longtemps sur les talons de Cammas, Thomas Coville sur Sodebo est désormais troisième, coincé par le manque de vent.

Pour sa quatrième participation à cette transatlantique, il s'est permis le luxe de franchir en tête et la ligne de départ, à Saint-Malo, et la ligne d'arrivée. A partir du mardi 2 novembre vers midi, il a définitivement pris la tête de la course pour ne plus la lâcher."Cette reine des transatlantiques reste la référence pour tous les marins. L'inscrire à son palmarès est comme entrer dans la légende, cela galonne un marin", glissait l'Aixois avant le départ. Mais, il n'aura pas battu le record de la traversée de 7 jours et 7 heures détenu depuis 2006 par Lionel Lemonchois sur Gitana 11.

Le meilleur de sa génération

Cette splendide victoire fait de l'Aixois le marin le plus couronné en multicoques. Il vient de signer le 70e succès de sa brillante carrière. En seulement 14 saisons. Un must. Vainqueur de la Solitaire du Figaro en 1998, triple vainqueur de la Transat Jacques Vabre (la Route du Café), quadruple champion ORMA, détenteur du Trophée Jules Verne en moins de 50 jours 'exploit réalisé en début d'année) et possesseur de nombreux records au marge (dont ceux de la Méditerranée et de l'Atlantique nord), le "beau gosse" de la voile semble né sous une bonne étoile. L'étoile d'un marin posé, intelligent, qui ne prend pas de risques inutiles mais qui aime voguer à toute allure sur l'océan. Un homme disert contrairement au cliché qui veut que les skippers soient généralement taciturnes. Un champion qui vient de vivre une année formidable et qui n'a probablement pas fini de nous épater.

Une fois à terre, Franck Cammas  s'élancera dans un nouveau défi, avec un nouveau Groupama 4 en construction à Lorient, dans la fameuse Volvo Ocean Race de 2011-2012, le tour du monde avec escales en équipage sur multicoque.

Le palmarès de la Route du Rhum

1978:
Mike Birch (CAN/Olympus, trimaran)
23 j 06 h 59:35. (moyenne: 6,33 noeuds)

1982:
Marc Pajot (FRA/Elf Aquitaine, catamaran)
18 j 01 h 38:00. (8,16 noeuds)

1986:
Philippe Poupon (FRA/Fleury Michon VIII, trimaran)
14 j 15 h 57:15. (10,06 noeuds)

1990:
Florence Arthaud (FRA/Groupe Pierre 1er, trimaran)
14 j 10 h 08:28. (10,23 noeuds)

1994:
Laurent Bourgnon (SUI-FRA/Primagaz, trimaran)
14 j 06 h 28:29. (10,32 noeuds)

1998:
Laurent Bourgnon (SUI-FRA/Primagaz, trimaran)
12 j 08 h 41:06. (11,92 noeuds)

2002 (les monocoques sont partis un jour avant les multicoques):
Multicoques: Michel Desjoyeaux (FRA/Géant, trimaran)
13 j 07 h 53:00. (11,07 noeuds)
Monocoques: Ellen MacArthur (GBR/Kingfisher)
13 j 13 h 31:47. (10,86 noeuds)

2006:
Multicoques: Lionel Lemonchois (FRA/Gitana XI, trimaran)
7 j 17 h 19:06. (19,11 noeuds)
Monocoques: Roland Jourdain (FRA/Sill et Veolia)
12 j 11 h 58:52. (11,81 noeuds)
Une seule course mais des classements séparés.

2010
Multicoques (classe ultime): Franck Cammas (FRA/Groupama 3)
9 j 03 h 14 min 47s (20,39 noeuds)