Eric Jail
Le skipper Eric Jail, au départ de Saint-Malo | AFP - DAMIEN MEYER

Fin de parcours pénible pour les deux derniers du Rhum

Publié le , modifié le

Un mois après leur départ de Saint-Malo, il ne reste plus que deux concurrents engagés dans la Route du Rhum. Bien loin du vainqueur Loïck Peyron (Banque Populaire VII) qui a bouclé le voyage en 8 jours, Eric Jail (Défi Cat) et Vincent Lantin (Vanetys - Le slip français) s'approchent de Pointe-à-Pitre. Mais le premier s'est échoué sur la côte nord de Terre de Bas, à quelques milles de l'arrivée, et le deuxième devrait couper la ligne dans la journée.

C'est un très long périple. Un mois de mer, et la ligne d'arrivée est toute proche. Mais pour Eric Jail, avant-dernier de la Route du Rhum, le clap de fin n'est pas encore tombé. Inscrit dans la classe Rhum, qui rassemble des bateaux n'appartenant à  aucune catégorie particulière, Jail s'est échoué ce matin sur  la côte nord de Terre de Bas (archipel des Saintes), en tirant des bords dans  le canal des Saintes, après avoir viré la bouée de Basse Terre. Le skipper, âgé de 53 ans, a aussitôt alerté le CROSS Antilles-Guyane par  VHF (radio) pour organiser avec la SNSM des Saintes le remorquage et le  déséchouage du bateau - un monocoque de 50 pieds (une quinzaine de mètres) - dans les meilleurs délais.

Vincent Lantin ne se trouve plus qu'à 50 milles de l'arrivée. Après avoir lu tous les livres du bord et même à deux reprises, il s'est attaqué aux notices du GPS et de tous les instruments du bord pour passer le temps. La délivrance n'est pas loin.