Coup dur pour Thomas Coville

Route du Rhum : Thomas Coville victime d'une avarie

Publié le , modifié le

Thomas Coville, deuxième de la Route du Rhum ce matin encore, a subi une avarie au niveau du carénage de son bateau et a du redirigé son bateau vers La Corogne en Espagne. Pour l'instant, le navigateur n'a pas déclaré son abandon.

Après Sébastien Josse ce matin, le camp français subit un deuxième coup dur sur la Route du Rhum. Le skipper Thomas Coville (Sodebo), qui évoluait en deuxième position de la Route du Rhum, a été victime d'une avarie au niveau du carénage de son bateau et a été contraint de se dérouter vers La Corogne (Espagne), a annoncé son équipe lundi. "Alors que Sodebo Ultim évoluait en 2e position ce matin à 10h15 (heure française, 09h15 GMT) dans le Golfe de Gascogne - à 100 milles du Cap Finisterre, le carénage du bras avant bâbord du bateau s'est cassé", a indiqué l'équipe de Coville dans un communiqué.
    "La décision a été prise de dérouter le bateau vers La Corogne. Thomas Coville va bien. Toute l'équipe cherche une solution pour sécuriser le skipper et le bateau" a ajouté Sodebo, qui n'évoque toutefois pas pour le moment d'abandon de Coville.

Des conditions météorologiques difficiles    

Les participants de la 11e Route du Rhum, transatlantique en solitaire qui fête ses quarante ans d'existence, font face à des conditions météorologiques difficiles, moins de 24 heures après le départ donné dimanche à 14h00 (13h00 GMT) de Saint-Malo, direction Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Vers 11h45 (10h45 GMT), François Gabart (Macif) occupait la tête de la course, devant Armel Le Cléac'h (Banque populaire) à 25,4 noeuds marins. Ce dernier avait dû faire un stop près du port de Roscoff dimanche vers 19h00 (18h00 GMT) pour réparer un système lié à l'énergie. Avant de repartir au bout d'une demi-heure.