Macif
François Gabart à la barre de Macif | JEAN-MARIE LIOT - DPPI - VENDEE GLOBE

Record de distance en 24h pour Gabart

Publié le , modifié le

François Gabart (Macif), 2e du Vendée Globe derrière Armel Le Cléac'h, a établi dans l'océan Indien un nouveau record de distance parcourue en 24 heures pour un 60 pieds Imoca, parcourant 532,7 milles (986,5 km) entre dimanche midi et lundi midi. Le Français a battu le précédent record, réalisé le 1er décembre par son compatriote Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3), qui avait parcouru 502,5 milles (930,6 km) aux confins de l'Atlantique sud.

Armel Le Cléac'h a beau dire que "la course va très vite", François Gabart veut aller encore plus vite. Et il y parvient. En parcourant 532.7 milles (986.5km) en 24h, le dauphin de Le Cléac'h dans ce Vendée Globe a battu le record établi il y a peu par Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3) qui, le 1er décembre, avait avalé 502.5 milles en 24h. Ce nouveau record pour un 60 pieds IMOCA doit encore être validé par le World Sailing Speed Record Council, mais Macif fond de manière vertigineuse sur Banque Populaire. Alors qu'il était à 23 milles du leader ce matin à 4h, Gabart n'avait plus que 4.2 milles de retard lors du pointage de 12h. A plus de 22 noeuds, Gabart affole les compteurs et pourrait bien reprendre les commandes de la course. 

Gabart : "Difficile de rester dehors à cette vitesse"

"Il est difficile de rester dehors à cette vitesse", a confié le jeune skipper (29 ans) à la vacation de la mi-journée. "Le pont est sans cesse sous l'eau. Je ne pense pas pouvoir apercevoir Armel, il y a trop de mer et les vagues sont trop hautes. En revanche à l'AIS (système d'identification automatique des bateaux), nous nous voyons depuis 3 heures". "François a peut-être de meilleurs réglages", a pour sa part déclaré Le Cléac'h. "Moi, je connais ma route et je sais qu'elle est encore très longue, je ne vais pas prendre des risques en plus. Mais il a été le plus rapide cette nuit, il a battu le record des 24 heures, bravo à lui".Et d'ajouter: "La vie à bord est mouvementée, a-t-il ajouté. Dès qu'on fait une manoeuvre dehors, c'est très humide. Il ne fait pas très chaud. A chaque fois qu'on rentre à bord, on est trempé. On ne peut pas tenir debout. C'est un vrai shaker. C'est sportif et ce n'est pas facile surtout qu'on a des pointes (de vitesse) jusqu'à 40 noeuds (74 km/heure). La mer n'est pas trop formée mais il y a des belles vagues. On dort que d'un oeil. Les conditions ne sont pas idylliques".

Un quinté à l'allure effrénée

Ces adversaires ne s'en laissent pas compter et mènent également grand train. A 20 heures françaises, les vitesses enregistrées dans la journée n'avaient pas ou peu chuté: Le Cléac'h restait sur un rythme impressionnant (21,3 noeuds), tout proche de la barre des 530 milles parcourus en 24 heures. Gabart, armé du même bateau que Le Cléac'h et bord à bord avec ce dernier (8,5 milles), et Dick, un peu plus loin à 87,7 milles, affichaient des vitesses à peine moindre à, respectivement, 21,1 noeuds et 20,7 noeuds. Le duo de tête devrait atteindre la "porte des glaces" d'Amsterdam aux premières lueurs du jour. Derrière, Stamm et Thomson tenaient presque la cadence, affichant des rythmes à un peu moins de 20 noeuds toutefois. A la traîne du quintet de tête, le Britannique Mike Golding, le Français Jean Le Cam et le Suisse Dominique Wavre expérimentaient des conditions bien plus instables et affichaient des vitesses deux fois inférieures à celles des leaders.

Classement à 20h00 heure de Paris :
1. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque Populaire) à 15.381,9 milles de l'arrivée
2. François Gabart (FRA/Macif) à 8,5 milles du premier
3. Jean-Pierre Dick (FRA/Virbac-Paprec 3) 87,7
4. Bernard Stamm (SUI/Cheminées Poujoulat) 121,4
5. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) 148,3
6. Mike Golding (GBR/Gamesa) 620,2
7. Jean Le Cam (FRA/SynerCiel) 650,4
8. Dominique Wavre (SUI/Mirabaud) 779,4
9. Javier Sanso (ESP/Acciona) 1453
10. Arnaud Boissières (FRA/Akena Vérandas) 1862,4
11. Bertrand de Broc (FRA/VNAM avec EDM Projets)  2241,8
12. Tanguy de Lamotte (FRA/Initiatives-coeur) 2462, 2
13. Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) 3009,6

Voir les positions des skippers