Loïck Peyron et son équipage - Jules Verne 2011
Loïck Peyron et son équipage (Banque Pop V) au départ de Brest | AFP - FRED TANNEAU

Peyron (Banque Pop V) a quitté Brest

Publié le , modifié le

Après avoir quitté le port de Brest lundi soir, le Français Loïck Peyron et son équipage à bord du maxi-trimaran Banque Populaire V ont déclenché leur chronomètre mardi à 9h31 et 42 secondes pour tenter de battre le record du tour du monde à la voile sans escale (Trophée Jules-Verne). Le record actuel est détenu par Franck Cammas et à ses neuf équipiers en 48 jours 7 heures, 44 minutes et 52 secondes.

Le skipper et ses treize hommes d'équipage ont franchi la ligne de départ fictive ce matin (Ouessant-Cap Lizard). "Il y a du (vent de) nord qui va arriver cette nuit et qui va se renforcer, beaucoup même, au large du Portugal", déclarait hier soir Loïck Peyron lors d'un point presse quelques minutes avant que le trimaran géant ne largue les amarres devant une cinquantaine de badauds.

"Paradoxalement, on va laisser passer le plus fort (du vent) (...) C'est assez rapide jusqu'à Finisterre (cap Finisterre au nord-est de l'Espagne, ndlr). Après, on est vent arrière donc on va tirer des bords le long du Portugal", a ajouté Loïck Peyron. L'équipage du maxi-Trimaran de 40 mètres compte ensuite bénéficier d'un régime alizé pas "très puissant mais dans la bonne direction", a également dit Loïck Peyron qui n'écarte pas l'éventualité de revenir à Brest d'ici à trois à quatre jours si les conditions venaient à se dégrader. Début novembre, les hommes de Banque Populaire V ont renoncé à partir par manque de vent. Le Trophée Jules-Verne appartient depuis le 20 mars 2010 au Français Franck Cammas et à ses neuf équipiers, avec une circumnavigation en 48 jours 7 heures, 44 minutes et 52 secondes avec le trimaran Groupama 3 (32 mètres de long).

Le site officiel

AFP